Vous êtes ici : Accueil / Glossaire / Quasi-État

Quasi-État

Publié le 09/11/2022

Si l’expression quasi-État a pu être parfois employée pour désigner l’État de facto, il faut en réalité lui donner un tout autre sens. Le quasi-État dispose de prérogatives reconnues telles qu’il fonctionne presque comme un État souverain, mais il ne revendique pas formellement son indépendance et il continue d’obéir au gouvernement central de l’État dont il fait partie. Cette situation se retrouve en général au sein d’États fédéraux, dont les entités fédérées disposent parfois d’une large autonomie, allant jusqu’à l’exercice de compétences considérées comme régaliennes (monnaie, défense, fiscalité, diplomatie). Le Québec, qui dispose de ses propres représentations diplomatiques en sus de celles du Canada, peut ainsi être qualifié de quasi-État. De même peuvent correspondre à cette définition le Groenland (qui a quitté la CEE en 1985, après l’avoir rejointe en 1973 avec le reste du Danemark), le Puntland en Somalie, le Kurdistan irakien, voire certains des outre-mer britanniques (île de Man et îles anglo-normandes, avec chacune leur propre monnaie, certes à parité avec la livre britannique) ou français (la Nouvelle-Calédonie est ainsi une collectivité sui generis, à statut de large autonomie, ayant par deux fois refusé son indépendance par referendum, voir Gay, 2018).

Thomas Merle, septembre 2022.


Source
Pour compléter avec Géoconfluences
Affiner les résultats par :