Vous êtes ici : Accueil / Glossaire / Trame noire

Trame noire

Publié le 19/01/2022

La trame noire est un réseau formé de corridors écologiques caractérisé par une certaine obscurité. Nées dans le sillage de la trame verte et bleue, l’objectif des trames noires est de protéger la biodiversité nocturne de la pollution lumineuse.

Les éclairages artificiels ont longtemps été associés à des questions de sécurisation des mobilités des personnes, mais plusieurs disciplines, notamment l’écologie, les abordent aujourd’hui en termes de pollution et de pression anthropique, aux effets néfastes pour les humains et pour la biodiversité. En effet, les éclairages artificiels sont responsables de la fragmentation de l’habitat des espèces nocturnes et perturbent les comportements de reproduction et de migration de certaines espèces.

Plusieurs projets de trames noires sont en cours en France, à l’image du projet TRAMENOIRE, mené dans la métropole européenne de Lille, dont l’objectif est d’adapter l’éclairage nocturne pour limiter ses effets, ou de plusieurs parcs nationaux comme celui des Pyrénées et celui des Cévennes qui se sont vus attribuer le label « Réserve internationale de ciel étoilé » : la nuit et l’obscurité y sont protégées en tant que patrimoine culturel et naturel.

On constate depuis plusieurs années une évolution des pratiques de l’éclairage public, qui permet la mise en place de trames noires même dans les espaces urbains. Cette évolution s’explique par des enjeux écologiques mais aussi économiques, la réduction de l’éclairage public permettant une réduction de la dépense énergétique des communes (Challéat et al., 2019).

(LF), mars 2021. Dernière modification (JBB), janvier 2022.


Sources
Pour compléter
Liens externes
  • Sur le site du Centre de ressources pour la mise en œuvre de la Trame verte et bleue : trame noire.

Actions sur le document

Affiner les résultats par :