Vous êtes ici : Accueil Informations scientifiques Dossiers thématiques (transversaux) Mobilités, flux et transports Façade maritime, arrière et avant-pays : l'exemple d'Anvers

Mobilités, flux et transports

Façade maritime, arrière et avant-pays : l'exemple d'Anvers

Publié le 29/11/2004
Auteur(s) : Sylviane Tabarly, professeure agrégée de géographie retraitée, responsable éditoriale de Géoconfluences de 2002 à 2012 - Dgesco et École normale supérieure de Lyon

Anvers (Belgique) est aujourd'hui le quatrième port mondial avec 143 millions de tonnes de produits transbordés derrière Rotterdam, Singapour et Hongkong. Il est en nette expansion. Quels sont ses principaux atouts, quels sont ses facteurs de croissance ?

Place d'Anvers dans la façade (range) Le Havre - Hambourg. En millions de tonnes, en 2003
Port
Produits chargés
Produits déchargés
Total transbordé
Rotterdam
255
72
328
Anvers
77
65
143
Hambourg
64
43
106
Le Havre
53
18
71
Amsterdam
50
15
65
Dunkerque
36
14
50
Brême
27
22
49
Zeebruge
16
15
31
Gand
19
5
24
Place d'Anvers dans le trafic maritime mondial. En millions de tonnes métriques, en 2002
Port, pays
Trafic maritime international
Rotterdam (Pays Bas)
322
Singapour
251
Hong Kong (Chine)
192
Anvers
131
Kaohsiung (Taiwan)
118
Houston (États-Unis)
109
Shanghai (Chine)
106
Qingdao (Chine)
101
Hambourg (Allemagne)
96
Busan (Corée du Sud)
96

Source : Antwerp Port Authority www.portofantwerp.be

Tête de pont pour les importations et exportations de l'Union européenne, la moitié environ des marchandises manutentionnées à Anvers sont destinées à d'autres pays européens, ou en proviennent. Plus de 100 millions d'habitants, consommateurs et producteurs, vivent dans un rayon de 350 km. La situation du port à l'intérieur des terres, à une distance de 68 à 89 km de la mer du Nord, est un atout car le pré- et le post-acheminement constituent une part de plus en plus importante du coût total de la chaîne logistique multimodale d'une zone portuaire. Ainsi, le transport maritime ne représente plus qu'environ 30% du coût du transport conteneurisé et, actuellement, il est moins coûteux de transporter un conteneur de Singapour à Anvers que de Anvers à Berlin !

Anvers : trafic de fret avec l'avant-pays maritime en 2003 (millions de tonnes, trafics supérieurs à 2 millions de t.)
Pays
Trafic
maritime
États-Unis
17,0
Royaume-Uni
10,2
Afrique du Sud
5,8
Canada
5,7
Russie
5,6
Brésil
5,5
Finlande
4,8
Turquie
4,6
Chine
4,5
Singapour
4,3
Algérie
4,0
France
3,3
Espagne
3,3
Norvège
3,3
Allemagne
2,7
Emirats Arabes Unis
2,6
Israël
2,4
Estonie
2,2
Suède
2,2
Indice de centralité pour les ports de la façade Le Havre - Hambourg Base 100: Anvers
Port
Indice de centralité - Distance
Indice de centralité - Durée du trajet
Anvers
100
100
Gand
102
102
Rotterdam
105
104,6
Zeebruge
105,1
105,4
Amsterdam
106,9
106,6
Dunkerque
108,5
108,2
Hambourg
113,9
111,9
Marseille
116,2
113,6
Le Havre
117,1
118

Ces indices de centralité ont été calculés, en 2001, par référence à 188 agglomérations européennes représentant 110 millions d'habitants sur la base des trajets de poids lourds.

Sources : Antwerp Port Authority www.portofantwerp.be

Anvers fonctionne comme plate-forme multimodale, directement connectée aux corridors et aux réseaux trans-européens. Grâce à sa position géographique, le port est en prise directe avec les réseaux fluvial, ferroviaire, autoroutier et, aussi, aérien européens. Il pratique le ferroutage et le transport combiné rail - route.

 

Anvers dans le système des voies navigables d'Europe du Nord

Sources des documents :

Par les Voies navigables de France, le site du projet Seine - Nord Europe :www.seine-nord-europe.com

Antwerp Port Authority : www.portofantwerp.be

Grâce à la voie d'eau, le port d'Anvers dessert les pays danubiens. Au nouveau terminal de Nordzee, on pratique le transbordement direct. Initiateur du port avancé (ou port sec, port positionné à l'intérieur des terres), Anvers effectue plus de 50% de son pré- ou post-acheminement terrestre par transport fluvial, un mode qui gagne chaque année des parts de marché sur le transport routier.

La connexion avec le Rhin et la Moselle a été notablement raccourcie et rendue navigable pour les convois poussés, et ce grâce à la mise en service du canal Escault-Rhin. Il accueille annuellement 67 000 mouvements de bateaux et il est directement raccordé au port de Rotterdam. Par ailleurs, des travaux ont été réalisés sur l'Escault supérieur et sur la Lys pour mettre ces voies en conformité avec le réseau européen 1 350 tonnes. La modernisation du canal Albert permet aux convois poussés de 4 500 tonnes de gagner Liège. Cette excellente desserte fluviale est un atout essentiel pour Anvers.

Concernant le rail, Anvers, point terminal de 12 connexions internationales, est le plus grand port ferroviaire d'Europe. Plus de 140 trains de marchandises en partent tous les jours, tandis que plus d'une centaine y arrivent. Le volume ainsi transporté se monte à 25,8 millions de tonnes et la gare de triage est capable de traiter 2 800 wagons par jour. Anvers a obtenu les premiers corridors trans-européens et des ports secs.

Anvers est une importante plaque tournante du réseau autoroutier européen grâce à l'E313/314, vers le Nord de la France et la Ruhr, ainsi qu'à l'E19 qui relie Paris à Amsterdam via Bruxelles et Anvers. Le transport routier assure 60% de la distribution de conteneurs.

Enfin, les aéroports d'Anvers et de Bruxelles répondent aux besoins de transport aérien.

Les services logistiques sont conséquents. Anvers dispose de 4,8 millions m² d'entrepôts couverts. L'informatisation y est poussée, les formalités douanières sont entièrement informatisées. Tous les éléments du port participant à la chaîne logistique sont fortement imbriqués, l'informatique jouant un rôle de plus en plus important dans l'organisation et le contrôle de cette chaîne.

Sources :

 

Sélection, synthèse et mise en page web :

Sylviane Tabarly, ENS de Lyon - DGESCO

 

Retour en haut de page
Retour haut de page

Mise à jour :   29-11-2004


Copyright ©2002 Géoconfluences - DGESCO - ENS de Lyon - Tous droits réservés, pour un usage éducatif ou privé mais non commercial
Actions sur le document