Vous êtes ici : Accueil Vocabulaire et notions générales Accessibilité

Accessibilité

Publié le 15/02/2013

Ensemble des possibilités effectives pour relier deux lieux par un déplacement ou pour accéder à un service (accessibilités à l'Internet "haut débit", à la téléphonie mobile par exemple). L'accessibilité est une composante essentielle de la mobilité : elle représente l'offre de mobilité.
Quatre grandes composantes de l'accessibilité peuvent être identifiées :
- la performance technique (réseaux) exprimée en temps, coût, effort
- la nature de la ressource à atteindre
- les contraintes temporelles liées au fonctionnement social (horaires de fermeture et ouverture)
- les caractéristiques physiques et mentales des individus qui se déplacent : âge, santé, revenu, compétences linguistiques, par exemple. La réflexion en termes d'accessibilité se pose tout particulièrement pour le cas des personnes dites à "mobilité réduite".
Il faut distinguer l'accessibilité d'un lieu  et l'accessibilité d'une fonction. Dans l'accessibilité d'un lieu intervient la performance des réseaux de transport ; dans l'accessibilité d'une fonction s'ajoute la répartition spatiale de la fonction.
La question de l'accessibilité est devenue la condition de l'attractivité des territoires et l'objet d'une exigence sociale croissante.
Les inégalités dans l'accessibilité sont génératrices de ségrégations spatiales, d'où la question fondamentale pour les acteurs de l'aménagement du droit au transport, autrement dit un droit à accéder.

Sur le même thème, voir le glossaire Mobilités, flux, transports

 

L'accessibilité aux soins est la capacité de recourir aux ressources sanitaires et aux services de santé. L’accessibilité spatiale aux soins est définie comme la facilité avec laquelle la population d’un lieu donné peut atteindre les services de santé. Les indicateurs classiques d’accessibilité spatiale sont la densité (ou desserte) médicale pour 100 000 h ou le temps d’accès aux services de soins les plus proches. Pour les professionnels de santé libéraux, on utilise, depuis 2012, l'indicateur d'accessibilité potentielle localisée, qui, pour chaque commune, calcule le nombre de professionnels accessibles, en équivalent temps plein, pour 100 000 habitants. Il tient compte, côté offre, du niveau effectif d'activité des professionnels dans la commune de résidence ou les communes avoisinantes et, côté demande, de la structure par âge de la population dans le rayon d'exercice des professionnels.
Mais ces conditions matérielles d'accès aux soins ne déterminent pas à elles seules le recours aux soins effectifs qui dépend aussi des possibilités financières ainsi que culturelles, éducatives, de l'individu ou du groupe. Dans le cadre des programmes régionaux pour l’accès à la prévention et aux soins (PRAPS), des permanences d’accès aux soins de santé (PASS) doivent faciliter l’accès des personnes démunies non seulement au système hospitalier mais aussi aux réseaux institutionnels ou associatifs de soins, d’accueil et d’accompagnement social.
L'accessibilité aux soins est considérée comme un déterminant de santé et un possible facteur de vulnérabilité.

Pour compléter, pour prolonger :
- Mobilités et accès aux soins des migrants en France (Anne-Cécile Hoyez)
- La démographie médicale en France, le risque des déserts médicaux. L’exemple de la montagne ardéchoise. (Virginie Chasles, Alice Denoyel, Clément Vincent)

Mise à jour : février 2015

Sur le même thème, voir le glossaire Géographie de la santé : espaces et sociétés