Vous êtes ici : Accueil Glossaire Désindustrialisation

Désindustrialisation

Publié le 13/03/2018

La désindustrialisation peut désigner la destruction d'emploi industriel ou le recul de l'activité manufacturière, ou encore de manière générale, le recul de la place relative occupée par l'activité industrielle dans la société. La désindustrialisation désigne le passage de l'âge industriel qui se caractérisait par la prépondérance des activités industrielles dans l'économie (emploi, production, commerce...) et la société (culture ouvrière, encadrement social par le patronat ou les syndicats...) à l'âge post-industriel. La désindustrialisation est un corrolaire de la tertiarisation de l'économie et une conséquence de l'ouverture des échanges mondiaux entraînant une concurrence entre les pays anciennement industrialisés à haute protection sociale et les pays nouvellement industrialisés à bas salaire, et aboutissant à des relocalisations

Lorsqu'on parle de désindustrialisation, on désigne souvent la perte des emplois industriels, en part de l'emploi total et en valeur absolue. Le nombre d'emplois industriels en France est ainsi passé de 5,5 millions à 3,8 millions entre 1978 à 2003 (Le Blanc, 2005). Cela ne signifie aucunement que l'industrie, comme secteur économique, ait reculé dans les mêmes proportions. Si son poids relatif dans l'économie recule depuis plusieurs décennies au profit des services, la production industrielle en volume n'a pas diminué. Au moins deux explications sont à prendre en compte : d'une part les gains importants de productivité, d'autre part le transfert statistique d'emplois vers les services en raison de l'externalisation, par les entreprises industrielles, d'emplois désormais comptabilisés dans des entreprises de service (conseil, comptabilité, entretien, maintenance...)

La désindustrialisation est une des clés de compréhension majeure de l'organisation spatiale de certains territoires, et ce d'autant plus qu'ils ont été fortement marqués, historiquement, par les secteurs les plus touchés. Ainsi, les bassins textiles (Roannais en France), houillers (Wallonie), sidérurgiques (Rust Belt) des pays anciennement industrialisés offrent des exemples nombreux de recompositions spatiales ou de reconversions fonctionnelles. Les paysages de friches industrielles, voire de villes déclinantes (shrinking cities), sont souvent associés à ces processus, par exemple dans la région des Grands Lacs américains (Pittsburgh, Flint, Detroit...).

Pour compléter

 

(JBB, 2018)