Vous êtes ici : Accueil Vocabulaire et notions générales Fabrique urbaine

Fabrique urbaine

Publié le 19/10/2017

La fabrique urbaine, ou fabrique de la ville, désigne le processus social par lequel le tissu urbain se transforme, en insistant principalement sur trois caractéristiques : l'évolution morphologique y compris à l'échelle fine, l'épaisseur temporelle et son importance pour fixer des formes urbaines émergentes, et le rôle des acteurs, en particulier des pouvoirs politiques et économiques dans la transformation du foncier. L'étude de la fabrique urbaine contribue à montrer que les changements observés empiriquement dans les villes (leur morphologie, leur silhouette, leurs paysages, et in fine les modes de vie de leurs habitants) ne sont pas le fruit du hasard mais de l'accumulation d'un très grand nombre de décisions des acteurs et des usagers de l'urbain, et de leurs représentations. La notion est souvent associée à celle de ville néolibérale

Le terme est utilisé dans toutes les sciences sociales, y compris en histoire, où la question a été travaillée par une médiéviste, Hélène Noizet, qui est l'auteure de l'entrée consacrée à la fabrique urbaine dans le Dictionnaire de la géographie et de l'espace des sociétés (« Processus par lequel l’interaction entre société urbaine et ville, dans sa réalité matérielle, espaces et territoires, produit un urbain spécifique en perpétuelle transformation »).

Pour compléter
  • Hélène Noizet, « Fabrique urbaine », in Jacques Lévy et Michel Lussault (dir.), Dictionnaire de la géographie et de l’espace des sociétés. Belin, 2013 (1e éd. 2003).

 

(JBB) octobre 2017