Vous êtes ici : Accueil / Glossaire / Ajustement structurel

Ajustement structurel

Publié le 19/05/2022

Les programmes d’ajustement structurel désignent des politiques menées sous la conduite des institutions financières internationales, notamment le Fonds monétaire international (FMI), qui visent à instaurer dans un délai le plus rapide possible une économie de marché conforme aux critères de l’orthodoxie libérale, voire néolibérale.

Le contexte historique est celui de l’Uruguay Round (1986-1993), un cycle de négociations économiques qui voit triompher l’option néolibérale et qui aboutit à la transformation du GATT en Organisation Mondiale du Commerce (OMC).

Ces programmes ont été appliqués principalement dans les États « en développement » endettés, comme condition préalable à l’obtention de nouveaux prêts. Les recettes sont celles qui prévalaient dans les écoles de l’économie néoclassique, regroupées sous l’expression « consensus de Washington » : levée des protections douanières, privatisations de pans entiers de l’économie, dérégulations, coupes clairs dans les budgets publics. Les conséquences ont souvent été désastreuses, le remède s’avérant aussi dangereux que le mal, débouchant sur une « décennie perdue » dans les années 1990 par exemple en Argentine ou en Afrique : le choc subi par des sociétés déjà fragiles les empêchant d’enclencher toute dynamique de développement, sans que le secteur privé, confronté à la concurrence mondiale sans y être préparé, ne puisse se substituer à l’effondrement des politiques publiques.

Après les crises économiques des années 2000, des politiques d’ajustement structurel ont aussi été menées dans des pays considérés jusque-là comme développés, par exemple en Grèce ou en Espagne, avec des résultats aussi peu concluants que dans les pays cités plus haut.

(JBB) mai 2022.


Actions sur le document

Affiner les résultats par :