Vous êtes ici : Accueil / Glossaire / Start-up

Start-up

Publié le 18/11/2020

Une start-up (invariable, de l’anglais to start, commencer) est une entreprise de petite taille (souvent des TPE-PME) spécialisée dans les technologies de pointe. Le terme recommandé en français, « jeune pousse », n’a jamais vraiment pris racine. Outre leur taille et leur secteur d’activité, l’une des caractéristiques fondamentales de ces entreprises est de fonctionner nécessairement en réseau. Il est pratiquement impossible, en effet, de trouver une start-up qui fonctionne comme un isolat ; au contraire elles abondent dans tous les systèmes productifs pariant sur la proximité pour produire de l’innovation : pépinières d'entreprises, grappes (ou clusters), pôles de compétitivité, systèmes productifs locaux, « incubateurs », etc. L’essor des start-up est intrinsèquement lié à la financiarisation de l’économie qui permet leur financement notamment lors des bulles spéculatives, mais également au soutien constant de la puissance publique, sans laquelle leur éclosion n'aurait pas pu avoir lieu (Carroué, 2019).

La Silicon Valley californienne doit en partie son succès à des géants mondiaux qui furent à l’origine des start-ups, notamment une partie des GAFAM. Compte-tenu du nombre de tentatives de reproduire ce modèle, il n’est pas étonnant que de nombreux pouvoirs politiques cherchent à encourager le développement de start-up, dans le but que certaines d’entre elles deviennent des « licornes », des réussites économiques foudroyantes (au prix de nombreux autres échecs). En France elles sont encouragées par des programmes comme la « French tech » : « lancée en 2013, cette initiative interministérielle a visé dans un premier temps à renforcer la dynamique et la structuration de l’écosystème start-up français, à intensifier son rayonnement international et à attirer davantage de talents, entrepreneurs et investisseurs étrangers » (France Diplomatie).

(JBB) novembre 2020.


Pour compléter
Affiner les résultats par :