Vous êtes ici : Accueil Vocabulaire et notions générales

Vocabulaire et notions générales

Publié le 13/12/2012
Auteur(s) : réalisation : Sylviane Tabarly, Marie-Christine Doceul, et Jean-Benoît Bouron (ENS de Lyon, Dgesco),
avec la collaboration de Jean-Louis Carnat (IA-IPR) et les contributions des étudiants de master de l'ENS de Lyon dirigés par Emmanuelle Boulineau.
Une sélection de termes et de notions utilisés en géographie.

Il existe 30 résultats dans Vocabulaire et notions générales correspondant aux critères suivants : Supprimer le critère L
 Label, labellisation
Un label (de l'anglais, label : étiquette) est une marque ou logotype, propriété des pouvoirs publics, apposée sur un produit ou une filière, qui garantit son origine et/ou sa qualité.
Le terme de label est aussi utilisé par des entreprises, ainsi le label Max Havelaar est un label privé, certifié par un organisme indépendant FLOCERT conforme au cahier des charges établi.
La labellisation est le processus d'attribution d'un label. La valeur de celui-ci dépend de la pertinence du (...)
 Lagon
Étendue d'eau en liaison restreinte avec la mer, et presque totalement fermée par une barrière corallienne. Ce terme est l'une des deux traductions françaises de l'anglais lagoon, qui a le double sens de lagon et de lagune.

Voir la page "corpus documentaire" du dossier Espaces littoraux(...)
 Lagune
Étendue d'eau en liaison restreinte avec la mer, et presque totalement fermée par un cordon littoral de sable ou de galets. On emploie plus volontiers le terme de lagune en bordure des mers sans marées, ou à faibles marées, parce que les échanges d'eau avec la mer y sont modestes, et que l'eau de la lagune peut donc évoluer vers une salinité différente (plus forte ou plus faible que celle de la mer) et vers des caractéristiques chimiques différentes. Mais il n'est pas vraiment incorrect (quoi (...)
 Lais et relais
Lais : terrains constitués par des alluvions que la mer dépose sur le littoral et que le plus haut flot ne recouvre plus.
Relais : terrains que la mer découvre en se retirant et que ne submergent plus les hautes eaux.
En pratique, les termes de lais et de relais ne sont jamais employés séparément et l'on parle toujours de "lais et relais de mer", la distinction physique entre les uns et les autres étant souvent difficile et, en tout état de cause, dépourvue de portée juridique.
(...)
 Laisses (de haute et de basse mer)
La laisse de haute mer correspond au point atteint par le plus haut flot sur l'estran, la laisse de basse mer correspond au point atteint par la plus grande marée basse sur l'estran.(...)
 Land bank
Aux États-Unis, les land banks sont des organismes publics ou des organisations à but non lucratif dont la mission est d'acquérir et de gérer les propriétés exclues du marché immobilier, soit parce que les dettes associées au titre de propriété excèdent la valeur du bien, soit parce que le propriétaire est introuvable ou ne paie pas les taxes dues à la Ville.
Apparues dans les années 1970, elles se sont développées à partir de 2002, quand la réforme de la législation relative (...)
 Landgrab
Le terme anglais "land grabbing" ou "landgrab" (action de se saisir, d'empoigner) est traduit en français par accaparement des terres.(...)
 Langues
L'Europe, dans son ensemble, compte 225 langues, une diversité qui est le reflet tout à la fois de sa complexité et de ses richesses.
Avec l'élargissement de 2004, neuf nouvelles langues, de statut égal, se sont officiellement ajoutées aux 11 langues antérieures. Chaque document officiel de l'UE est traduit dans chacune des 20 langues officielles et plus d'un fonctionnaire de l'UE sur cinq est affecté au service linguistique ! Il est loisible au citoyen de correspondre avec les (...)
 Laogaï
En Chine, un "archipel", comparable à celui du goulag de l'ère soviétique, un des instruments des choix d'aménagement du territoire du pouvoir : grands chantiers, fronts pionniers vers les territoires des confins périphériques continentaux. On estime à environ 8 millions le nombre de détenus dans ces centres de "réforme par le travail".

Pour prolonger :
- Jean Luc Domenach, Chine : L'archipel oublié, Fayard 1992

Mise à jour :  janvier 2010(...)
 Latifundios
Une latifundium (pl. : latifundia ou latifundios) est une grande propriété caractérisée à la fois par sa taille, de quelques centaines d’hectares à des dizaines de milliers d’hectares, et par la très faible mise en valeur des terres. Les latifundios sont le plus souvent consacrés à l’élevage extensif et à quelques cultures vivrières assurées par des paysans sans terre, liés au maître du domaine par des liens de dépendance à la fois personnelle et financière. C’est en Amérique (...)
 Létalité
Le taux de létalité désigne la proportion de décès dans une population malade au cours d'une période donnée. C'est un indicateur de la sévérité de la maladie qui rend également compte de l'efficacité et de la qualité du système de soins du territoire concerné.

Mise à jour : juin 2012(...)
 Licence
Accord passé entre une compagnie et un gouvernement d’accueil définissant une zone géographique ou géologique spécifique (un bloc, une concession) et précisant les opérations autorisées. Le terme Licence est également utilisé pour définir un permis, une position de superficie, une zone de contrat, un bail ou un bloc.(...)
 Lieu
Un lieu est une portion d’espace sujette à des appropriations singulières et à des mises en discours spécifiques.

Mise à jour : novembre 2015(...)
 Lieu touristique
Concept permettant d’identifier un ensemble localisé et localisant de tourisme. C’est le résultat provisoire de la transformation d’un endroit en lieu par le tourisme (processus d’invention), ainsi que celle d’un lieu déjà constitué en un lieu d’une nouvelle qualité (processus de subversion et de diversion). Ainsi on distingue le site, le comptoir, la station, la ville, les deux derniers pouvant être affinés en station-ville, ville touristifiée.

Pour compléter, pour (...)
 Lieux centraux (théorie des)
La théorie des lieux centraux s'efforce de rendre compte de l'espacement et des inégalités de la taille des villes (leur organisation spatiale et hiérarchique) par leurs fonctions économiques (commerce et services). Initialement énoncée par Christaller (1933) et Lösch (1940), elle fut ensuite l'objet d'autres formalisations dans le cadre de modèles développés aussi par des mathématiciens et des économistes.
Le concept-clef en est la centralité : l'offre et la demande de biens et de (...)
 Limite(s)
Ligne réelle ou imaginaire discriminante, la limite définit une entité spatiale en la distinguant d’une autre : par exemple, Romulus crée Rome en traçant sa limite à la charrue.  Par extension, c’est la ligne au-delà de laquelle on passe dans un "ailleurs" ou bien la ligne qu’on ne peut pas franchir. La limite crée donc une discontinuité qui peut être plus ou moins marquée entre les deux systèmes territoriaux qu’elle sépare, selon leurs différences et les rapports qu’ils (...)
 Littoral
Zone de contact entre l’hydrosphère, l’atmosphère et la lithosphère.
Au sens physique du terme, le littoral est la bande comprise entre le niveau des plus basses mers et celui des plus hautes mers, donc ce que couvre et découvre la mer : il correspondrait dans ce cas à l'estran. Mais c'est une définition beaucoup trop réductrice pour rendre compte du rôle d'interface que joue le littoral entre son avant-pays maritime et son arrière-pays terrestre.
Quoi qu'il en soit, c'est un (...)
 Littoralisation
Processus fréquemment observé de concentration des populations et des activités humaines le long ou à proximité des littoraux.
Il est sous-tendu par deux grandes logiques d'attractivité :
- logique de l'ordre de la production matérielle qui vise à la recherche d'une efficacité économique croissante liée à la mondialisation des échanges et permise en particulier par la révolution des transports maritimes et terrestres,
- logique de récréation, de recherche d'aménités (...)
 Liturgie
La liturgie désigne le culte public rendu à Dieu par l’assemblée des fidèles. On la distingue habituellement des actes de piété individuelle des fidèles, comme la récitation du chapelet. La liturgie chrétienne se compose de l'ensemble des lectures, prières et rites constitutifs du culte chrétien, mis en œuvre au cours d'une célébration religieuse organisée par l'Église. Les deux principaux rameaux historiques de la liturgie chrétienne sont ceux de l’Orient et de l’Occident. En (...)
 Livres blancs / Livres verts
Les Livres verts, publiés par la Commission, sont des documents dont le but est de stimuler une réflexion et de lancer une consultation au niveau européen dans un domaine particulier (politique sociale, monnaie unique, télécommunications, etc.). Les consultations suscitées par un Livre vert peuvent ensuite être à l'origine de la publication d'un Livre blanc.
Les Livres blancs contiennent des propositions d'action communautaire dans un domaine spécifique : voir par exemple celui des (...)
Actions sur le document