Vous êtes ici : Accueil / Glossaire

Glossaire

Le vocabulaire de la géographie à travers plus d'un millier d'entrées pour découvrir des mots, faire des liens, consolider ses connaissances, trouver des pistes bibliographiques... Ce glossaire est en perpétuelle amélioration depuis plus de 20 ans. Par ailleurs, plus de 950 entrées ont fait l'objet d'une relecture et d'une mise à jour systématiques entre 2019 et aujourd'hui.

Il existe 1564 termes dans le glossaire.

Il existe 69 résultats dans Glossaire correspondant aux critères suivants : Supprimer le critèreL'Asie du Sud-Est, carrefours et confins
Mégaprojet, grand projet, grand projet urbain
Ne pas confondre avec les grands projets urbains en France, voir : politique de la ville en France.
Les mégaprojets sont des projets d’aménagement à vaste échelle impliquant à la fois des constructions d’infrastructures (voirie, terminaux portuaires, canaux, gares…), et du bâti (industriel, commercial, résidentiel, touristique, de bureaux, de loisirs…). Les mégaprojets peuvent se penser soit à l’échelle intra-urbaine (complexe touristique, industrialo-portuaire, ville (...)
Mémoire du risque
La mémoire du risque désigne à la fois le souvenir collectif qu'une population garde des aléas et des catastrophes survenus dans le passé, et la dimension mémorielle attachée à ce souvenir (les commémorations, célébrations d'anniversaires, marronniers médiatiques, etc.). Elle est une dimension importante de la culture du risque. Comme toute mémoire, la mémoire du risque est imparfaite, inexacte, et sujette à une reconstruction postérieure ; elle n'est donc pas suffisante à la (...)
Métropolisation
La métropolisation désigne le processus de concentration de populations, d'activités, de valeur dans des villes de grande taille. Il peut se faire au détriment de villes de niveau hiérarchique inférieur et on assiste bien souvent au renforcement des niveaux supérieurs de la hiérarchie urbaine.
Les facteurs de la métropolisation sont divers : économies d'échelle et d'agglomération, avantages comparatifs, besoins d'accessibilité aux réseaux (aux échelles nationales et mondiales), etc. (...)
Microfundisme
Antonyme : latifundisme
En géographie agricole, le microfundisme, dérivé du microfundia, désigne les structures foncières parcellisées dont la propriété moyenne individuelle est souvent inférieure à l’hectare, résultat d’une forte densité de population autour des ressources agricoles. Ce mode de propriété s’oppose historiquement au latifundisme, qui désigne la très grande propriété. Ces oppositions étant très répandues dans le monde hispanique, notamment en Amérique (...)
Miracle économique (japonais, italien, asiatique...), Trente glorieuses
Le miracle économique désigne dans plusieurs pays la période de forte croissance des décennies suivant la fin de la Seconde Guerre mondiale, notamment dans les pays durement touchés par celle-ci (Japon, Italie, Allemagne...). On parle aussi de période du boom économique. Les chocs pétroliers des années 1970 et leurs conséquences sont l'une des bornes chronologiques terminant généralement cette phase.
En France, l’expression de Trente Glorieuses est souvent employée pour caractériser (...)
Modernisation conservatrice
Dans son contexte d’élaboration au Brésil, la modernisation conservatrice désigne, suite à l’abolition de l’esclavage en 1888, le développement du salariat des ouvriers agricoles employés dans les grandes propriétés insérées dans les filières agroalimentaires nationales et internationales en lien avec l’urbanisation et la mondialisation des échanges. Ces évolutions servent la croissance économique et sont soumises aux exigences de flexibilité et de compétitivité liées à (...)
Mousson
La mousson (de l'arabe mawsim, saison) est un phénomène saisonnier de régime de vent persistant qui souffle au-dessus de vastes régions intertropicales, de l'océan vers le continent en été où il apporte des précipitations excessivement abondantes : la mousson humide d'été, puis du continent à l'océan en hiver, en soufflant un air très sec du nord-est : la mousson d'hiver.
L'Asie du Sud et du Sud-Est est la région du monde où les moussons se manifestent le plus intensément. Au (...)
Entreprise transnationale, multinationale, firme transnationale (FTN, FMN...)
Les entreprises transnationales sont les entreprises installées dans plusieurs pays. Les programmes scolaires tendent à imposer l'expression « firmes transnationales » ou le sigle FTN (qu’il convient d’éviter, en dehors de la prise de notes), tandis que le langage commun parle simplement des multinationales. On lit parfois aussi FMN pour « firmes multinationales ». Si ces expressions désignent toutes la même chose, l'expression « transnationales » apporte une nuance : ces (...)
Partenariat trans-Pacifique (TPP)
Le Partenariat trans-Pacifique (ou TPP, Trans-Pacific Partnership) est un traité multilatéral de libre-échange signé le 4 février 2016 à Auckland (Nouvelle-Zélande). Cet accord de libre-échange a été négocié depuis 2008 par les États-Unis avec le Japon, le Vietnam, la Malaisie, Singapour, Brunei, l’Australie et la Nouvelle-Zélande, ainsi que le Canada, le Mexique, le Pérou et le Chili, mais sans la Chine, dont l’économie n’est pas encore assez libéralisée pour en satisfaire les (...)
Plantation (économie de), plantationocène
Le concept de plantation désigne un vaste domaine agricole lié au processus historique de colonisation. Il s’agit le plus souvent de cultures permanentes d’arbres (palmier dattier, cacaoyer) ou d’arbustes (caféier, cotonnier, théier) mais aussi d’herbacées comme la canne à sucre ou le bananier. Ces plantes étaient cultivées dans leurs foyers de domestication, et bien au-delà (la canne à sucre, domestiquée par les Papous, s’est diffusé avant notre ère en Inde et au Moyen-Orient), (...)
Puissance
La puissance est la capacité d’un acteur à imposer ses choix aux autres acteurs. Une puissance est « un État qui dans le monde se distingue non seulement par son poids territorial, démographique et économique mais aussi par les moyens dont il dispose pour s'assurer d'une influence durable sur toute la planète en termes économiques, culturels et diplomatiques » (Gérard Dorel).
Sur la différence entre puissance et pouvoir, voir → pouvoir.
On distingue traditionnellement la (...)
Quad (dialogue quadrilatéral pour la sécurité)
Le Quad (dialogue quadrilatéral pour la sécurité) est un groupe de coopération militaire et diplomatique informelle entre les États-Unis, l’Inde, le Japon et l’Australie.
Né de la nécessité de coopération dans l’océan Indien après le tsunami de 2004, le groupe est ensuite resté en sommeil pendant plus d’une décennie. Il est ravivé en 2017 lors du Sommet de l’ASEAN, dans un contexte d’affirmation de la Chine, afin de mettre en place un « diamant de la sécurité (...)
Reconstruction
La phase de reconstruction est une des dernières étapes de la gestion d’une catastrophe. Elle témoigne de la plus ou moins forte résilience d’une société. La phase post-catastrophe comprend toujours plusieurs étapes qui peuvent se chevaucher :

- la réponse à la situation d’urgence (sauvetage, élimination des déchets éventuels…)
- la restauration des réseaux et des services publics
- la reconstruction proprement dite qui permet de revenir à une (...)
Révolution verte
La révolution verte asiatique se caractérise par un ensemble d’innovations agricoles mises au point dans les années 1960 par des chercheurs indiens et étrangers :

- de nouvelles variétés de céréales (riz, blé) à hauts rendements (VHR). Les semences mises au point par des instituts internationaux de recherche publique au Mexique pour le blé et aux Philippines pour le riz, ont été livrées gratuitement mais elles doivent être renouvelées périodiquement
- des (...)
Rickshaw, tuk-tuk, touk-touk, triporteur
Un rickshaw, aussi appelé tuk-tuk ou touk-touk, est un triporteur très courant en Asie, destiné au transport de marchandises ou d’une à deux personnes, en plus du conducteur. Rickshaw est un mot pidgin, d’étymologie japonaise mais orthographié à l’anglaise. À la différence du pousse-pousse qui n’a que deux roues et qui est tiré par un homme à pied, le rickshaw est tracté par un cycliste ou par un moteur.
Les triporteurs jouent un rôle majeur dans les mobilités urbaines d’une (...)
Risque
En géographie, un risque est la possibilité qu'un aléa se produise et touche une population vulnérable à cet aléa. L'équivalent anglais est risk.
Il ne faut donc pas confondre aléa, risque et vulnérabilité. L'aléa est un phénomène (naturel ou technologique) plus ou moins probable sur un espace donné. La vulnérabilité exprime le niveau d'effet prévisible de ce phénomène sur des enjeux (l'homme et ses activités). Le risque peut être défini comme la probabilité d’occurrence (...)
Nouvelles routes de la soie, Belt and road initiative (B.R.I.)
Historiquement, les routes de la soie étaient un réseau d'échanges commerciaux reliant le monde chinois au bassin méditerranéen, depuis l'Antiquité. Les fouilles archéologique ont ainsi révélé l'existance de circulation monétaire sur de très longues distances. La formule est attribuée au géographe prussien Ferdinand von Richtohofen, dans la deuxième moitié du XIXe siècle (Grataloup, 2023, p. 179).
Les nouvelles routes de la soie sont un projet stratégique chinois initié en 2013 (...)
Zones économiques spéciales (ZES ou SEZ)
Les zones économiques spéciales (ZES) sont des zones franches, à l'échelle d'un port, d'un quartier ou d'une ville, fonctionnant comme des enclaves économiques et fiscales. Elles ont notamment été un outil permettant l'implantation d'entreprises capitalistes dans des pays à économie dirigée, et plus particulièrement dans les villes côtières chinoises. L'un des exemples les plus célèbres, en raison de sa réussite, est celui de la ville de Shenzhen, sur le delta de la Rivière des Perles (...)
Sud global
Le Sud global est un ensemble géopolitique qui recouvre l’ensemble des États qui ne relèvent pas de l’ancien bloc occidental formé pendant la guerre froide, ni de l’Union européenne. Les contours suivent grossièrement ceux des « Suds » identifiés par Willy Brandt en 1980, auxquels s’ajoutent les États affaiblis par l’écroulement du bloc de l’Est et la transition brutale vers l’économie de marché. Au cas par cas, certains États dits du « Sud » s’affichent comme (...)
Taux de pauvreté
Le taux de pauvreté correspond au pourcentage de personnes dont le revenu est inférieur à un seuil fixé par rapport à la médiane du revenu de l'ensemble de la population. À défaut d'autres précisions, ce seuil est défini à 60 % dans la plupart des statistiques françaises et européennes. Un taux de pauvreté de 10 % signifie donc que 10 % de la population gagne moins de 60 % du revenu médian (qui correspond au chiffre séparant la population en deux moitiés égales, l'une gagnant plus (...)
Affiner les résultats par :