Vous êtes ici : Accueil / Glossaire / MIT en géographie

MIT en géographie

Publié le 02/02/2022

Le MIT (prononcé à l'anglaise en épelant chaque lettre) désigne couramment le Massachusetts Institute of Technology, une université de la côte est des États-Unis réputée dans l'association de la recherche fondamentale de haut niveau avec des entreprises et des centres d'application.

En histoire de la géographie, le groupe MIT (initialement Mobilités, Itinéraires, Territoires puis Mobilités, Itinéraires, Tourismes), prononcé comme un acronyme, désigne un groupe de recherche ayant renouvelé l'étude des mobilités et du tourisme à partir des années 1990. Fondé par Rémy Knafou, Mireille Bruston, Florence Deprest et Philippe Duhamel, le groupe a compté parmi ses membres Jean-Christophe Gay, Olivier Lazzarotti, Isabelle Sacareau, Mathis Stock, Philippe Violier, Olivier Dehoorne, Georgia Ceriani-Sebregondi, Vincent Coëffé, Anne Gaugue, Hélène Prébarthe-Désiré, Luc Vacher, Amandine Chapuis, Edith Fagnoni, et Christian Hélion.

Le groupe MIT s'est notamment fait connaître par la publication d'un manuel en 2003 : Le tourisme. Acteurs, lieux et enjeux, et de trois gros volumes intitulés Tourismes entre 2002 et 2011 : Tourismes 1. Lieux communs, Tourismes 2. Moments de lieux, et Tourismes 3. La révolution durable. On doit entre autre à ce groupe ou à ses membres les concepts d'habiter (voir Lazzarotti, 2013), devenue centrale dans les programmes scolaires à partir de 2015, de sociétés à individus mobiles (Stock, 2004), de moments de lieux ou encore de lieu touristique.

(JBB) juin 2020. Dernières modifications : juin 2021 et février 2022.


Source
Références citées
Pour compléter

Actions sur le document

Affiner les résultats par :