Vous êtes ici : Accueil / Moteur de recherche

Recherche multi-critères

Critères de votre recherche

  • Thème scientifique : Géographie > Espaces et territoires > Discontinuités
  • Type de données : Tout
  • Affiner votre recherche avec un ou des mot(s) clé(s) :
  • Trier par :
  • Dans l'ordre :

Liste des résultats

Il y a 162 résultat(s) correspondant à vos critères de recherche.
dossier.png Les espaces ruraux et périurbains en France : populations, activités, mobilités par Jean-Benoît Bouron, Julie Le Gall, publié le 27/04/2018
Dossier publié en avril 2018. Les espaces ruraux et périurbains ont parfois été cantonnés à des situations de marginalité et de dépendance à la ville. Ce dossier est l’occasion de les observer pour eux-mêmes, de l’échelle nationale à celle de l’expérience vécue des habitants, afin d’identifier leurs difficultés mais aussi les signes des changements récents : entre attractivité démographique et vieillissement, entre crise et recomposition des activités, entre mobilité
article.png L’habitat informel dans l’ouest de l’Ariège : marginalité ou alternative à la norme ? par Christophe Imbert, Julie Chapon, Madeleine Mialocq, publié le 27/04/2018
La notion d'habitat informel, venue des études urbaines, s'applique bien aux formes diverses d'habitat non conventionnel qui sont répandues dans le département de l'Ariège. Leur importance visible sur le terrain est masquée par le vide statistique dans lequel elles sont placées par la méthode de dénombrement de la population de l'Insee, héritée du XIXème siècle. La diversité des modes d'habiter, des parcours de vie, et des motivations de ces habitants, ne permet pas de les
article.png Le lotissement en France : histoire réglementaire de la construction d’un outil de production de la ville par Lou Herrmann, publié le 27/04/2018
Les racines historiques et réglementaires du lotissement résidentiel sont anciennes, mais il faut attendre le XXème siècle pour qu’il devienne un outil d’urbanisme régi par le droit. D’abord extrêmement décrié dans le contexte des « mal-lotis », il est ensuite promu par des politiques publiques qui voient en lui un outil de lutte contre le mitage de l’espace par l’habitat diffus, avant d’être à nouveau critiqué comme l’une des causes de l’étalement urbain. Il fait
article.png Le périurbain : un concept à l’épreuve des pratiques par Claire Aragau, publié le 27/04/2018
Le périurbain, qui rassemble 30% de la population française, est pris dans des contradictions : pour certains aménageurs, il est encore voué à disparaître, rattrapé par la ville que les politiques d’aménagement tentent à compacifier, pour d’autres observateurs il s’autonomise et rejoint une certaine durabilité en proposant d’autres modèles urbains, d’autres manières de faire ville, de faire campagne. L’article revient sur la trajectoire de ces espaces, pris entre
alaune.png Notion à la une : périurbanisation par Lionel Rougé, publié le 30/03/2018
La périurbanisation a d'abord été une description de l'étalement urbain et de la consommation d'espace par l'extension de habitat individuel, avant de faire l'objet, en France, d'une définition statistique par l'Insee. Produisant de nouveaux types d'espaces, la périurbanisation a soulevé d'importants débats, tant dans la recherche que dans la société toute entière, alors même qu'elle connaît d'importantes mutations qui aboutissent à diversifier les espaces périurbains, de moins
article.png Le canal de Suez, les nouvelles dimensions d’une voie de passage stratégique par Marie-Christine Doceul, Sylviane Tabarly, publié le 19/03/2018
Le canal de Suez, qui relie la Méditerranée au golfe de Suez ouvert sur la mer Rouge, est le plus long canal artificiel sans écluse du monde. En 2015, après un an de travaux, le canal a été agrandi et modernisé par les autorités égyptiennes, non seulement pour rester un passage-clé des échanges commerciaux mondiaux, mais aussi dans l'espoir d'en développer les abords par la délimitation de zones franches.
article.png Le Sahara entre ses deux rives. Éléments de délimitation par la géohistoire d’un espace de contraintes par Christian Bouquet, publié le 19/12/2017
Délimiter les espaces sahariens et sahéliens est une mission impossible, mais tenter l'exercice permet à tout le moins de proposer une géographie mouvante de ces espaces au cœur de dynamiques actuelles contradictoires : tentative de contrôle par la coopération entre États, insécurité allant jusqu'à la guerre civile, exploitation des ressources, réactivation des routes transsahariennes... Une histoire de la construction de cet espace permet d'esquisser une carte, et surtout de
alaune.png article.png Carte à la une : les cartes topographiques ont du style ! par Jérémie Ory, publié le 20/11/2017
Interpréter une carte topographique nécessite de savoir décoder les différents signes graphiques qu’elle contient et de pouvoir faire la correspondance avec une réalité spatiale. Cela peut s’avérer être une activité difficile si la codification visuelle utilisée est éloignée de celle que l’utilisateur connaît. Nous proposons d’analyser les choix d’abstraction cartographique effectués par les agences nationales de cartographie afin de comprendre comment la notion de «
article.png L’extractivisme sans extraction ? Au Groenland, des politiques de développement territorial entre volontarisme minier et dépossessions par Marine Duc, publié le 14/11/2017
La richesse du sous-sol de l'Arctique suscite de grands espoirs économiques et politiques. Au Groenland, les gouvernements successifs espèrent pouvoir mettre en place une économie de rente, qui permettrait à terme de participer au financement de l'indépendance. Paradoxalement, cet empressement pourrait aboutir à une situation proche des modes d'extraction coloniaux, avec une éviction des populations locales. Finalement, ces politiques de développement minier donnent à voir certaines «
article.png Le massif des Écrins, représentations et valorisation d’une haute montagne alpine par Muriel Sanchez, publié le 09/11/2017
Le massif des Écrins, à peine moins haut que celui du Mont-Blanc, est nettement moins bien identifié dans les représentations collectives. En retraçant l’histoire de « l’invention » de la montagne, qui est aussi celle de la naissance du tourisme dans une société de loisirs aristocratique, l’article explique pourquoi les massifs du Haut-Dauphiné, contrairement à leurs voisins des Alpes du Nord, n’ont pas réussi à incarner la haute montagne par excellence dans l'imaginaire
alaune.png article.png Image à la une : orpaillage illégal au Fitri (Tchad central) par Géraud Magrin, publié le 30/10/2017
Une photographie d’un site d’orpaillage au Tchad central permet d’évoquer quelques uns des enjeux des ruées vers l’or contemporaines au Sahel et au Sahara : accès décentralisé mais précaire aux ressources, mobilités nationales et transfrontalières, impacts sociaux, économiques et environnementaux, régulation étatique.
article.png [Un regard géolinguistique] L'entre-deux (ma) de l'île japonaise (shima) par Philippe Pelletier, publié le 18/10/2017
L'auteur nous offre son regard de spécialiste en proposant une réflexion à partir de deux idéogrammes (kanji) à grande dimension géographique dans la langue japonaise. « Ma », l'entre-deux, l'interstice temporel et spatial, et « shima », l'île. De là, Philippe Pelletier nous emmène, d'île en île et de mot en mot, en voyage dans la langue japonaise.
article.png L'accroissement de la vacance résidentielle dans les villes japonaises : le cas de la périphérie urbaine de Tokyo par Tomoko Kubo, Michihiro Mashita, Megumi Ishizaka, Kazuki Kawamura, Tsukasa Hata, Taiyo Yagasaki, publié le 18/10/2017
La vacance résidentielle, qui se caractérise par le taux élevé de logements sans occupant, est en augmentation dans les périphéries urbaines japonaises, en particulier à Tokyo. Phénomène multifactoriel, parmi ses causes figurent le vieillissement démographique, le recul du « désir de périurbain » pour les jeunes générations, ou encore les effets induits des politiques publiques favorisant l'achat immobilier dans les décennies passées. L'exemple de quatre quartiers de la ville
article.png "Banlieusard et fier de l’être" : Kery James, ou le retournement "à vif" du stigmate spatio-symbolique par Élias Burgel, publié le 25/09/2017
La pièce « À vif » du rappeur Kery James, représentée au théâtre du Rond-Point à Paris, invite à une réflexion géographique sur l’emploi récurrent, dans les textes de l'auteur, de l’épithète « banlieusard ». L’article montre que cette revendication d’une appartenance spatiale, qui repose sur l’essentialisation d’une catégorie territoriale, « la banlieue », structure une représentation binaire de la société française et de sa conflictualité. Réapproprié
ressourcesclassees.png « L'Afrique du Sahel et du Sahara à la Méditerranée », indications bibliographiques par Laurent Carroué, Jean-Benoît Bouron, publié le 10/07/2017
Bibliographie indicative pour la question au programme du CAPES externe et de l'agrégation externe, à partir de la session 2018.