Vous êtes ici : Accueil / Glossaire / Protection de l'environnement, aire protégée

Protection de l'environnement, aire protégée

Publié le 13/06/2024
PDF

La protection de la nature, ou de l'environnement, recouvre toutes les mesures prises par des acteurs géographiques pour limiter l'anthropisation ou réduire ses effets. Elle peut s'appliquer à des espèces (espèces protégées) ou à des espaces (voir espaces protégés, aires protégées). Un zonage est nécessaire dans le deuxième cas et, dans tous les cas, des dispositifs législatifs (décret, arrêté de biotope, etc.). La protection n'est d'ailleurs efficace que si des moyens sont mis en oeuvre pour contrôler et sanctionner les infractions à ces dispositifs. 

La notion de « protection » est à réserver à l'approche la plus générale de ce domaine, sans autre connotation particulière. En revanche, les termes de « conservation » ou de « préservation » plus précis, sont aussi plus délicats à manier.

Une aire ou une zone de protection est un territoire où la protection est mise en œuvre par des moyens légaux ou officiels. On en distingue différentes catégories : les réserves naturelles ou scientifiques, les parcs nationaux, les monuments naturels, les réserves de gestion des habitats ou des espèces, les paysages marins ou terrestres protégés, les aires de ressources naturelles protégées. La protection peut se fonder sur l'établissement d'un inventaire de zones classées pour leur biodiversité comme en France les ZNIEFF.

Les littoraux font l'objet de mesures de protection particulières. Confrontés à la pression croissante qui s'exerce sur les espaces littoraux et leur proximité, les États, les plus développés en général, ont adopté des politiques de protection et de conservation de la nature littorale. Par exemple :

(ST). Dernières mises à jour (JBB) : avril 2016, avril 2021, décembre 2022.


Pour compléter avec Géoconfluences


 

 

Affiner les résultats par :