Vous êtes ici : Accueil / Glossaire / Hors-sol

Hors-sol

Publié le 07/04/2023
PDF

>>> Voir aussi : sol

Le terme hors-sol désigne une activité productive qui s’affranchit des contraintes locales, en particulier celles du milieu physique. Il est utilisé principalement en agriculture pour désigner la production en hydroponie : les plantes poussent dans un substrat calibré ad hoc en fonction de leurs besoins en nutriments et minéraux, les apports en eau sont contrôlés, et dans certains cas, la température peut aussi être régulée. Certaines serres sont chauffées par géothermie. À proximité de Nuuk, au Groenland, une entreprise fait pousser du basilic en hydroponie pour alimenter les restaurants, chauffée grâce à l’incinérateur de déchets de la ville (Parmantier, 2023).

Par extension, on parle aussi de culture hors-sol pour les cultures sous serre, même si les plantes poussent de plain-pied, dans la mesure où elles sont isolées des autres composantes de l’environnement.

Dans l’élevage hors-sol, les animaux sont élevés dans des hangars, parfois de très grande dimension, sans accès aux espaces extérieurs. Les porcs, par exemple, se tiennent sur des caillebotis permettant la récupération du lisier. Cet élevage industriel a permis d’importants gains de productivité dont la contrepartie sont une pollution importante (le phénomène des algues vertes en est l’un des exemples plus plus médiatisés) et des risques sanitaires pour les animaux et les consommateurs.

Par analogie, on parle de tourisme hors-sol pour les activités touristiques exploitant une ressource indépendant du milieu naturel, comme certaines bulles touristiques telles que les parcs de loisirs.

(JBB) mars 2023.


Références citées
Pour compléter avec Géoconfluences
Affiner les résultats par :