Dossier : Les relations nature-sociétés face au changement global

Géographie des animaux

Synthèse d'un renouveau prometteur et hétéroclite : vers une géographie humaine et politique de l’animal
Farid Benhammou propose un éclairage épistémologique sur l’état de la recherche sur les animaux en géographie, et sur les différences entre les approches des auteurs ayant travaillé sur le sujet.
Protéger un animal pour protéger un territoire : l'ours kermode, animal phare de la protection de l’environnement en Colombie britannique
L'ours kermode vit dans la Great Bear Rainforest, une forêt pluviale de la façade Pacifique canadienne. Il appartient à l'espèce des ours noirs mais une particularité génétique lui donne un pelage blanc-crème. Les Premières Nations, qui lui confèrent culturellement un rôle important, et les ONG environnementales ont utilisé la figure charismatique de l'ours pour demander et obtenir une meilleure protection de la forêt et une régulation de l'exploitation du bois, ainsi que (...)
Le grindadráp aux Îles Féroé : approche géographique d’une controverse environnementale
Le grindadráp est une chasse traditionnelle aux petits cétacés pratiquée aux Îles Féroé depuis l'arrivée des Vikings. Le combat mené par les ONG environnementalistes et sa médiatisation ont eu pour effet paradoxal de renforcer la cohésion des Féringiens face à ce qu'ils ont vécu comme de l'ingérence voire un impérialisme culturel. La diminution progressive de cette pratique a fait glisser le conflit environnemental alimenté par des mobilisations fortement médiatisées dans les (...)
Actions sur le document