Vous êtes ici : Accueil / Glossaire / Différend frontalier, dispute frontalière

Différend frontalier, dispute frontalière

Publié le 13/04/2022

Un différend, ou une dispute frontalière, est un désaccord entre deux États sur le tracé d’une dyade frontalière entre leurs territoires respectifs. Les deux termes ont un sens équivalent en français, celui d’un désaccord parfois vif, mais d’intensité moindre que le conflit frontalier. Le terme de dispute a aussi en langue française le sens d’une « lutte entre deux rivaux qui cherchent à obtenir ou conserver la même choses »(TLFI), la dispute frontalière se rapproche donc d’une dispute territoriale, tandis que le différend peut se limiter à une absence d’accord formalisé, sans que cela n’entraîne une dégradation des rapports entre les deux États concernés.

Entre la frontière délimitée par un traité et incontestée d’une part, et la frontière en conflit armé d’autre part, existe un large éventail de situations relevant du différend ou de la dispute frontalière : l’absence de délimitation, le conflit fonctionnel portant sur les usages des espaces frontaliers et transfrontaliers plutôt que sur le tracé proprement dit, le désaccord de faible intensité, la dispute régulée par le droit, ou encore l’escalade menant au conflit ouvert ou latent. Une « carte à la une » publiée en 2021 a montré que 62 % des États reconnus (120 sur 194) avaient au moins un différend frontalier avec un voisin, mais que la grande majorité de ces différends étaient de faible intensité.

(JBB), décembre 2021.


Pour compléter

Actions sur le document

Affiner les résultats par :