Vous êtes ici : Accueil Glossaire Huerta

Huerta

Publié le 26/03/2018

La huerta est un système agraire basé sur une agriculture diversifiée et irriguée, intensive et à forte valeur ajoutée, et insérée dans une filière agro-alimentaire exportatrice. Ce système agricole est aussi un modèle, dont la diffusion est la preuve de son succès (ce qui ne signifie pas pour autant que toutes les régions qui l’adoptent obtiennent les mêmes réussites). Ce système agraire basé originellement sur la coltura promiscua (l’association de productions complémentaires sur la même parcelle) est originaire d’Espagne, d’où vient son nom qui dérive du latin hortus (jardin), et notamment des régions de Murcie et de Valence. La huerta est un système agraire propre aux milieux méditerranéens.

La huerta induit une très forte concurrence pour l’espace, qui est une caractéristique des territoires méditerranéens. Cela peut aussi se traduire par des conflits d’usage, notamment autour de la ressource en eau. Celle-ci a une disponibilité réduite en été, justement à la période où les besoins sont les plus forts. Les agriculteurs demeurent les premiers utilisateurs d’eau en été, mais d’autres la convoitent : l’industrie, le tourisme, et les habitants dont beaucoup possèdent des piscines dans cette région ensoleillée.  La huerta pose aussi le problème de la pollution des eaux et des sols.

En France, ce système agricole a été efficacement implanté, par exemple, dans le Comtat. Cette petite région agricole située sur les terrains sédimentaires à la confluence du Rhône et de la Durance, entre Bouches-du-Rhône et Vaucluse, a toutes les caractéristiques de la huerta : un petit parcellaire, une grande variété de cultures dominée par les vergers et le maraîchage, une intensification dont témoignent les serres, et les tunnels en plastiques, une bonne maîtrise de l’eau reposant sur un réseau de canaux, les roubines. On retrouve également le système de la huerta dans le Gard, le Languedoc et le Roussillon, où il est apparu comme une piste de reconversion de la viticulture de masse.

 
Huerta dans le Comtat (France)

Anne Lascaux — paysage de huerta

La maîtrise de l'eau, matérialisée par un canal d'irrigation gravitaire et une martelière, la parcelle arboricole étroite et clôturée, la végétation coupe vent, sont caractéristiques des huertas méditerranéennes. Cliché : Anne Lascaux, février 2015.

 

D’après Jean-Benoît Bouron et Pierre-Marie Georges, 2015, Les espaces ruraux en France, Ellipses, Paris (455 p.).

(mars 2018. Mise à jour : février 2019)

Pour compléter