Vous êtes ici : Accueil Glossaire Transition énergétique

Transition énergétique

Publié le 13/03/2019
Auteur(s) : Bernadette Mérenne-Schoumaker, Professeur ordinaire honoraire - Université de Liège

Née en Allemagne et en Autriche dès les années 1980, la transition énergétique désigne le passage d’un système reposant sur des énergies de stock (pétrole, charbon, gaz, uranium) très centralisées entre les mains gros opérateurs à un système reposant sur des énergies de flux (éolien, solaire, biomasse…) décentralisées avec de nombreux producteurs, auquel s’ajoutent des actions en termes de sobriété et d’efficacité énergétiques ainsi que des mesures pour lutter contre les inégalités et la vulnérabilité dans le domaine de l’énergie.

C’est donc le passage d’une politique orientée par la demande à une politique déterminée par l'offre énergétique. Et ce passage implique quatre groupes de moyens : de la recherche-développement pour accroître notamment l’efficacité ou développer de nouvelles sources ou formes d’énergie, des mesures réglementaires et incitatives (législations et fiscalités adéquates), une nouvelle gouvernance (où l’intérêt collectif l’emporterait sur les intérêts individuels et où les décisions émaneraient davantage de concertations entre acteurs que de prises de décisions unilatérales venant d’en haut) et une meilleure information et formation, tant des décideurs que des citoyens, ce qui donne un rôle particulier à l’enseignement.

Bernadette Mérenne-Schoumaker, mars 2019