Vous êtes ici : Accueil / Glossaire

Glossaire

Le vocabulaire de la géographie à travers plus d'un millier d'entrées pour découvrir des mots, faire des liens, consolider ses connaissances, trouver des pistes bibliographiques... Ce glossaire est en perpétuelle amélioration depuis plus de 20 ans. Par ailleurs, plus de 950 entrées ont fait l'objet d'une relecture et d'une mise à jour systématiques entre 2019 et aujourd'hui.

Il existe 1567 termes dans le glossaire.

Il existe 109 résultats dans Glossaire correspondant aux critères suivants : Supprimer le critèreOcéans et mondialisation
Pêche minotière
La pêche dite minotière, par opposition à la pêche alimentaire, est spécialisée dans la capture d’espèces transformées en farines, en huiles par les usines de réduction. On l’appelle aussi « pêche à finalité industrielle » (Carré, 2006). La pêche minotière se pratique avec des filets à petites mailles qui capturent de grandes quantités de poissons, principalement de petits pélagiques ; elle n'est pas sélective.
Sa production s’élèvait en 2019 à 20 % des prises (...)
Pêcherie
Une pêcherie est, selon la définition de l’IFREMER, « une entité de gestion d’une capacité de pêche circonscrite à une zone géographique donnée, où opèrent différents métiers qui capturent des espèces occupant des habitats de caractéristiques semblables ». Ainsi, la flotte de pêche française travaille la pêcherie du golfe de Gascogne, les pêcheries thonières de l’océan Indien (Couliou, 2019), ou la pêcherie profonde.
Une pêcherie peut être monospécifique, (...)
Pélagiques (espèces)
Les espèces pélagiques vivent en haute mer (pélagos en grec). En font partie les « poissons bleus », qui passent leur vie en pleine mer, à proximité de la surface et sont essentiellement planctophages. On y trouve les petits pélagiques tels que les sardines, anchois, lançons, harengs, … et les grands pélagiques comme les thonidés, les espadons, les requins.
La production de pélagiques représente 45 % des productions halieutiques mondiales, dont la moitié de petits pélagiques (...)
Phytoplancton
Le phytoplancton est l’ensemble des organismes du plancton appartenant au règne végétal, de taille très petite ou microscopique, qui vivent en suspension dans l'eau. Le phytoplancton comprend de nombreuses espèces de micro-algues et de diatomées.
La quantité de phytoplancton dépend de la disponibilité en nutriments, de la température et de la lumière de l’eau de mer. Il est surtout présent dans les eaux froides, dans les eaux côtières soumises aux apports humains, et dans les eaux (...)
Piraterie
La piraterie maritime est aussi ancienne que la navigation. Elle signe son retour dans les années 1990, avec la fin de la Guerre froide : elle se concentre depuis lors au niveau des détroits et des passages stratégiques, notamment en Asie du Sud-Est (Malacca) et le long de grandes routes commerciales (golfe d’Aden). Sa présence est renforcée par l’existence de cachettes sur les côtes (golfe de Guinée) et elle est en grande partie liée à la faillite des pouvoirs politiques locaux (Somalie). (...)
Plaisance
La plaisance est un mode de navigation pratiqué exclusivement à titre de loisir (voile ou moteur). Elle a connu un essor considérable depuis 40 ans. La flottille de plaisance immatriculée en France est ainsi passée de 40 000 unités au début des années 1960 à 158 000 en 1970, 550 000 en 1980, 775 000 en 1990, à 940 000 en 2010 et à 1,041 million en 2020. Il y aurait environ 13 millions de plaisanciers, au moins occasionnels, en France, même si le nombre réel de plaisanciers et de (...)
Plateforme continentale ou plateau continental
La plateforme continentale ou plateau continental est un replat marin à pente faible, compris entre le littoral et le talus continental qui plonge vers des profondeurs voisines de 200 m. Sa largeur peut osciller de quelques kilomètres à plus de 1 000 km. Son modelé, hérité de formes terrestres immergées, est soumis à l’accumulation sédimentaire. 
Il s’agit de l’ancienne étendue des continents engloutis lors des périodes de transgression marine et entaillée par les tracés des (...)
Points de basculement climatique
Ne pas confondre avec : limites planétaires
Les points de basculement climatique (climate tipping points), identifiés par le GIEC dans le rapport de 2019 et les suivants, définissent des modifications possibles ou prévisibles du système climatique global, potentiellement brutales, telles qu’un retour en arrière ne sera pas possible à court ou à moyen terme.
Ces points sont au nombre de six pour les océans et neuf pour la cryosphère.

- Disparition de l’AMOC, ou (...)
Port intelligent, port vert (smart port, green port)
Un port intelligent, de l’anglais smart port, est une installation portuaire utilisant les technologies de l'information et de communication (TIC) pour augmenter l’efficacité et garantir la sécurité des opérations de transbordement. Si l’utilisation des technologies de pointe est déjà une réalité dans les fonctionnements portuaires, le but est de la généraliser : le port de Guangzhou a ainsi conclu un partenariat avec Huawei mettant en œuvre la 5G afin d'automatiser entièrement l'un de (...)
Quad (dialogue quadrilatéral pour la sécurité)
Le Quad (dialogue quadrilatéral pour la sécurité) est un groupe de coopération militaire et diplomatique informelle entre les États-Unis, l’Inde, le Japon et l’Australie.
Né de la nécessité de coopération dans l’océan Indien après le tsunami de 2004, le groupe est ensuite resté en sommeil pendant plus d’une décennie. Il est ravivé en 2017 lors du Sommet de l’ASEAN, dans un contexte d’affirmation de la Chine, afin de mettre en place un « diamant de la sécurité (...)
Rangée portuaire (range)
Une « rangée portuaire » (dite parfois « rangée maritime ») ou range en anglais désigne une façade maritime qui possède les caractéristiques suivantes :  l’alignement littoral de plusieurs ports importants (d’où le terme de « rangée »), le recouvrement au moins partiel de leur avant-pays (ou « foreland ») et/ou de leur arrière-pays (ou « hinterland »), l'insertion dans des services communs de lignes régulières à escales multiples intra-régionales, l'harmonisation (...)
Récif corallien
Le récif corallien est une construction biologique formée d’un empilement de squelettes calcaires secrétés par des organismes, vivant en colonies et où dominent les coraux. C’est tout à la fois un cimetière et une pouponnière. Les formes de récifs sont nombreuses depuis les platures, édifices embryonnaires, peu épais, immergés, jusqu’aux atolls, minces anneaux enserrant un lagon et communiquant avec l’océan par des passes. De petits atolls ou faros dessinent parfois des (...)
Registre international français (RIF)
Le registre international français (RIF) est un registre d'immatriculation des navires français créé par la loi du 3 mai 2005. L’objectif affirmé par la loi était d’enrayer le déclin de la marine marchande française en rendant plus attrayante l’immatriculation sous pavillon français. Ce registre est réservé aux navires armés au commerce au long cours ou au cabotage international ainsi qu’aux navires de plaisance à utilisation commerciale (commercial yachts) de plus de 15 mètres. À (...)
Roulier / ro-ro / ro-pax
Un roulier est un navire conçu pour le chargement et le déchargement rapide par roulage de véhicules grâce à une ou plusieurs rampes d’accès, comme dans le cas des ferries-boats. Il est né lors de la Seconde Guerre mondiale. Il est particulièrement adapté à une géographie des détroits, des bras de mer, des îles.
Ro-ro est un raccourci utilisé pour roll on-roll off (« rentrer en roulant, sortir en roulant »), technique de manutention horizontale des navires. Les véhicules sur (...)
Secteurs de production ou secteurs économiques (primaire, secondaire, tertiaire)
Définie par l'économiste et statisticien britannique Colin Clark dans son ouvrage Les Conditions du progrès économique en 1947, l'organisation de l'économie en trois grands secteurs (primaire, secondaire, tertiaire) a connu un large succès au point d'être largement intégrée au langage courant. Le secteur primaire regroupait l'agriculture, la pêche et les activités extractives, le secteur secondaire les activités de transformation et notamment l'ensemble de l'industrie, et le secteur (...)
Sécurité maritime
D'après Sylvain Domergue (2024), la sécurité maritime peut être définie 1) comme un objectif, pour un acteur ou un groupe d’acteurs, d’affranchissement, ou au moins de réduction, de risques et menaces pouvant altérer des intérêts directement ou indirectement maritimes, ou pouvant être générés, vectorisés ou canalisés par le domaine maritime lui-même. 2) Une fois cet objectif atteint, elle peut alors être considéré comme un état, où l’intégrité des intérêts maritimes est (...)
Sémaphore
En France, un sémaphore est un poste de signalisation de la Marine nationale établi sur une côte pour communiquer par signaux ou radio avec les navires naviguant en vue.
Dès les origines de la navigation, la surveillance des côtes a été un souci permanent des populations riveraines. En 1795, une ligne continue de vigies est créée sous la direction de la Marine française. Les transmissions se sont d’abord faites au moyen de pavillons. À partir de 1807, on utilise les sémaphores grâce (...)
Zones économiques spéciales (ZES ou SEZ)
Les zones économiques spéciales (ZES) sont des zones franches, à l'échelle d'un port, d'un quartier ou d'une ville, fonctionnant comme des enclaves économiques et fiscales. Elles ont notamment été un outil permettant l'implantation d'entreprises capitalistes dans des pays à économie dirigée, et plus particulièrement dans les villes côtières chinoises. L'un des exemples les plus célèbres, en raison de sa réussite, est celui de la ville de Shenzhen, sur le delta de la Rivière des Perles (...)
Soupe de plastiques, "continent" de plastique
L’expression « soupe de plastiques » désigne une zone d'accumulation de déchets flottants dans la mer ou l’océan. La première a été découverte dans l’océan Pacifique en 1997 par l'océanographe américain Charles Moore et est aujourd’hui connue sous le nom de « grande zone de déchets du Pacifique » (Great Pacific Garbage Patch). Si sa taille exacte est encore discutée (d’une à six fois la superficie de la France !), elle fait partie des plus vastes zones d’accumulation de (...)
Stock halieutique et surpêche
Le stock est la partie exploitable d’une population de poissons, telle que la déterminent les biologistes marins. Halieutique est l’adjectif désignant ce qui relève de la pêche. Un stock est composé de poissons adultes de plusieurs cohortes, c’est-à-dire des poissons de la même classe d’âge. Les plus jeunes dans un stock sont les recrues qui viennent de se reproduire. Un stock évolue en fonction du nombre de recrues qui y entrent, de la mortalité naturelle et du prélèvement fait par (...)
Affiner les résultats par :