Vous êtes ici : Accueil / Glossaire

Glossaire

Le vocabulaire de la géographie à travers plus d'un millier d'entrées pour découvrir des mots, faire des liens, consolider ses connaissances, trouver des pistes bibliographiques... Ce glossaire est en perpétuelle amélioration depuis plus de 20 ans. Par ailleurs, plus de 950 entrées ont fait l'objet d'une relecture et d'une mise à jour systématiques entre 2019 et aujourd'hui.

Il existe 1564 termes dans le glossaire.

Il existe 63 résultats dans Glossaire correspondant aux critères suivants : Supprimer le critère G
Gouvernance
Voir aussi : gouvernance territoriale
La gouvernance, de l’anglais governance, désigne les modalités par lesquelles un pouvoir administre un objet (une entreprise ou un territoire).
En géographie le terme a d’abord une dimension territoriale (la gouvernance regroupe alors les modalités d’administration d’un territoire par un pouvoir politique), et il est multiscalaire, de la gouvernance mondiale qui est celle des institutions internationales à la gouvernance locale qui relève (...)
Gouvernance territoriale
La gouvernance territoriale désigne un mode de gestion politique locale. Elle s'appuie sur la mobilisation des ressources humaines, sur la capacité à réguler un territoire dans le cadre d'un système partenarial avec des acteurs multiples. Comme la gouvernance au sens large, elle veille à ce que les priorités politiques, sociales et économiques soient fondées sur un large consensus social et à ce que les voix des plus démunis puissent se faire entendre.
C'est un chantier de recherche qui (...)
Gouvernance urbaine
Dans l'usage devenu le plus courant, le terme général de gouvernance se rapporte aux relations entre les dirigeants et les dirigés, notamment entre l'État et la société civile. Il désigne l'ensemble des processus et des institutions qui participent à la gestion politique d'une société. La gouvernance urbaine désigne particulièrement les modalités de prise de décision dans les agglomérations urbaines, principalement selon deux acceptions : l'acception performative (« la ville doit aller (...)
Gradient
On appelle gradient « la variation d'intensité d'un phénomène par unité de distance entre un point et un centre (ou un axe) donné » (Pumain et Saint-Julien, 1997, p. 85). Le terme vient notamment des sciences physiques, où il désigne par exemple la décroissance graduelle d'un champ magnétique entre les polarités positives et négatives. Le gradient est le contraire des seuils.
Dans une approche quantitative, en analyse spatiale, On peut ainsi modéliser les gradients de densité qui (...)
Grand Bond en avant
Le Grand Bond en avant est une politique menée par le PCC en Chine sous Mao Zedong, de 1958 à 1961. Il devait permettre à la Chine de rattraper rapidement son retard économique. Le 2e plan quinquennal (1958-1962) s'appuie sur les campagnes comme moteur du développement, avec comme unité de base la commune populaire. Malgré des rapports optimistes, l'industrialisation accélérée et la mobilisation violente des masses paysannes ont donné lieu à des résultats catastrophiques : la récolte de (...)
Grand prédateur
Un grand prédateur est un animal situé, à l’âge adulte, au sommet de la chaîne alimentaire (ou chaîne trophique). Au sens strict, le principal grand prédateur à l’échelle mondiale est l’espèce humaine, même si la définition est généralement restreinte aux animaux non humains.
Il existe des grands prédateurs chez les poissons, oiseaux, reptiles et mammifères (terrestres et marins). Ce sont généralement des animaux puissants, qui vivent sur de vastes territoires. Ils sont (...)
Grand site de France
Un Grand site de France est un label décerné par l’État à un site soumis à une très forte fréquentation touristique, dans le but d’encadrer cette fréquentation et de mettre en œuvre des politiques de préservation. Il s’agit pour la plupart de sites « naturels » (aven, baie, caps, dunes, estuaire, marais, vallée…) même s'ils ont souvent été façonnés par l’anthropisation, parfois depuis la Préhistoire. Si certains, comme le Pont du Gard, sont des monuments d’origine (...)
Grande accélération
La Grande accélération désigne l’amplification brutale, à l’âge industriel et surtout depuis le milieu du XXe siècle de l’ensemble des processus d’origine humaine conduisant à modifier l’environnement.
L’idée d’accélération permet de rappeler que ces modifications ont toujours existé, et que les sociétés du passé ont modifié, parfois profondément, leurs environnement, des montagnes méditerranéennes aux forêts équatoriales d’Amérique ou du Congo. Mais ces (...)
Grande Récession de 2007-2008
La Grande Récession (Great Recession) désigne la crise financière qui a touché les États-Unis en 2007–2008 et ses conséquences mondiales. Elle est à distinguer de la Great Depression consécutive à la crise de 1929.
La crise proprement dite dure officiellement, selon les définitions du National Bureau of Economic Research, de décembre 2007 (début de la récession) à juin 2009 (début de la reprise), mais ses conséquences s'étendent bien après 2009 et bien au-delà des États-Unis. (...)
Grande vitesse ferroviaire (High speed rail)
La grande vitesse ferroviaire ou High-speed rail (HSR) est un type de transport ferroviaire plus rapide que le transport classique. Elle consiste à faire rouler des trains à grande vitesse sur des lignes en général dédiées, dites lignes à grande vitesse (LGV). Selon l’Union internationale des chemins de fer (UIC), la grande vitesse ferroviaire commence à 250 km/h. La première expérience eut lieu au Japon en octobre 1964 avec la mise en service du Shinkansen. Le record de vitesse sur rail (...)
Grands Lacs
L’expression « Grands Lacs » désigne en géographie deux entités différentes.
1) L’ensemble de cinq grands lacs nord-américains séparant le Canada des États-Unis : lac Ontario, lac Michigan, lac Supérieur, lac Huron, lac Érié. C’est cet ensemble lacustre qui alimente le fleuve Saint-Laurent. Leur superficie cumulée dépasse les 245 000 km². Pendant la colonisation française et anglaise et jusqu’à la cession du Canada français à l’Angleterre (traité de Paris, 1763), (...)
Gravitaire (modèle)
La modélisation gravitaire est un type de modélisation spatiale qui permet de déterminer l'intensité d'une relation entre unités géographiques en tenant compte de leur potentiel (poids démographique, PIB, par exemple) et de leur distance. Plus généralement, elle permet d'évaluer les interactions spatiales, les phénomènes d'attractivité, de diffusion. La répartition des interactions dans un ensemble de lieux dépend de leur configuration, c'est-à-dire de la force d'attraction de chacun et (...)
Greenwashing, verdissement, écologie de façade
Le terme greenwashing (de l’anglais green, vert et to wash, laver) désigne une méthode de communication utilisée par une organisation (entreprise, administration publique nationale ou territoriale, etc.) dans le but de se donner une image socialement et environnementalement responsable assez éloignée de la réalité. En français, les termes verdissement, écoblanchiment, blanchiment écologique ou encore écologie de façade sont de stricts équivalents. C’est pourtant le terme anglo-américain (...)
Grenelle de la Mer
Le « Grenelle de la Mer », lancé en France en 2009, avait pour but de compléter les engagements du Grenelle Environnement pour les espaces maritimes et littoraux et de contribuer à la définition d'une stratégie nationale pour la mer et le littoral. Il a marqué l'esquisse d'une prise de conscience forte de la place des océans et des littoraux dans le développement durable de la part de la France, puissance maritime qui possède la 2e plus vaste ZEE du monde, 10 % de la biodiversité marine, (...)
Grenelle Environnement
En France, le « Grenelle Environnement » (ou « de l'environnement ») désigne une série de lois traduisant la volonté officielle de refonder une politique en faveur de l’écologie, du développement et de l’aménagement durables en 2009 et 2010. Le mot « Grenelle » fait référence aux accords de (la rue de) Grenelle entre gouvernement et syndicats en mai 1968, devenu depuis synonyme de grande concertation nationale.
Explicitement, il s'agissait de se conformer aux recommandations (...)
Grilagem
Le grilagem est un terme désignant au Brésil l'ensemble des pratiques de falsification et d'intimidation, parfois violentes, pour s'approprier ou occuper illégalement des terres (Observatoire de la démocratie brésilienne). Le terme « accaparement des terres » qui est une traduction littérale de grilagem désigne en français une autre réalité. Un « grileiro » est une personne qui « cherche à s’approprier les terres d’autrui en produisant des faux titres de propriété ». Le (...)
Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat (GIEC)
Le Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat (GIEC, en anglais Intergovernmental Panel on Climate Change, IPCC), fondé en 1988 dans le cadre de l'ONU et à la demande du G7, par l'Organisation Météorologique Mondiale (OMM) et par le Programme des Nations Unies pour l'Environnement (PNUE), rassemble des groupes d'experts dont le rôle est d'évaluer les informations scientifiques, techniques et socio-économiques pour analyser, comprendre et prévenir les risques de changements (...)
Groupe de Visegrád
Le groupe de Visegrád est un groupe de quatre pays de l’Union européenne appartenant à l’Europe médiane : Hongrie, Pologne, Tchéquie et Slovaquie. Le nom reprend celui d’une rencontre entre les rois de Bohème, de Hongrie et de Pologne à Visegrád, en Hongrie, en 1335. À l’origine, ce groupe formé en 1991 devait faciliter l’entraide entre ces pays dans l’objectif d’une adhésion à l’Union européenne. Il a été réactivé à partir des années 2010 comme un groupe géopolitique (...)
Groupe Dupont
Pensé dès 1968 dans un contexte de remise en cause de l’institution universitaire et formé à Avignon en 1971 « en réaction à une géographie néo-vidalienne » (Marchand, 2018), le groupe Dupont est un collectif d’universitaires venus d’un grand Sud-Est de la France. Il fut fondé à l’initiative de Jean-Paul Ferrier (de l’université d’Aix-en-Provence) et Henri Chamussy (de celle de Grenoble). Le groupe Dupont a contribué au renouvellement de la géographie à partir des années (...)
Guerre numérique, guerre d’information, guerre hybride, cyberdéfense
Marine Guillaume (2018) distingue trois types de conflictualités présentes dans le cyberespace. La guerre numérique, qui n’a pas encore eu lieu, serait un « cyber Pearl Harbor » qui viserait à détruire les infrastructures critiques de l’adversaire. La guerre d’information recouvre toutes les manipulations de l’information visant à déstabiliser un adversaire, par exemple en influençant ses élections. La guerre hybride intégrerait en un « tout cohérent des capacités nucléaires, (...)
Affiner les résultats par :