Vous êtes ici : Accueil / Glossaire

Glossaire

Publié le 13/12/2012
Auteur(s) : Sylviane Tabarly, professeure agrégée de géographie, responsable éditoriale de Géoconfluences de 2002 à 2012 - Dgesco et École normale supérieure de Lyon
Marie-Christine Doceul, professeure de chaire supérieure, responsable éditoriale de Géoconfluences - DGESCO, ENS de Lyon
Jean-Benoît Bouron, agrégé de géographie, responsable éditorial de Géoconfluences - DGESCO, ENS de Lyon.
Contributions de :
Jean-Louis Carnat
Laurent Carroué, inspecteur général de l’éducation, du sport et de la recherche, directeur de Recherche à l’IFG - Éducation nationale, Université Paris VIII
Anne-Sophie Clémençon, Historienne des formes urbaines et de l’architecture - Chercheuse-photographe associée au laboratoire « Environnement, Ville, Société », Université de Lyon.
Samuel Depraz, maître de conférences (HDR) en géographie-aménagement - Université Jean Moulin Lyon 3.
Étudiants de master de l'ENS de Lyon dirigés par Emmanuelle Boulineau
Auteurs des articles
Le vocabulaire de la géographie à travers des propositions de définitions de termes et de notions géographiques. Plus d'un millier d'entrées pour découvrir des mots, faire des liens, consolider ses connaissances, trouver des pistes bibliographiques... Ce glossaire est en perpétuelle amélioration. Les définitions ne comportant pas de date sont les plus anciennes.

Il existe 116 résultats dans Glossaire correspondant aux critères suivants : Supprimer le critèreLa France : des territoires en mutation
Tourisme
Le tourisme (de l'anglais tourism, 1811 ; francisé en tourisme, 1841) est défini en géographie comme un système d’acteurs, de lieux et de pratiques permettant aux individus la recréation par le déplacement et l’habiter temporaire hors des lieux du quotidien (Knafou et Stock, 2003). La définition du tourisme, selon les normes internationales retenues par la commission statistique de l’ONU, englobe tout voyage hors du domicile habituel pour au moins une nuit et au plus un an, et (...)
Transition territoriale
La transition territoriale est le changement systémique à l’échelle d’un territoire, qui modifie en profondeur les modes d’habiter, les systèmes productifs, et les relations au milieu d’un collectif d’acteurs engagés dans un projet commun.
L’expression « transition territoriale » est encore peu utilisée dans la littérature géographique. On y retrouve plus souvent celle de « territoire en transition » pour intituler des études de cas sur des territoires pionniers en (...)
Union européenne et développement régional
Le développement régional, qui passe notamment par le combat contre les inégalités entre territoires, est un des éléments clés de la politique de cohésion de l’Union européenne. En effet, à l’échelle de l’UE, les régions, qu'elles soient de nature fonctionnelle ou administrative, ont des niveaux de développement et de richesse différents. Un des objectifs de l'Europe communautaire, dès les traités de Rome (1957), était de combattre ces inégalités à partir d'une Politique (...)
Unité urbaine
Une unité urbaine est, en France, un ensemble d’une ou plusieurs communes qui présentent une continuité du tissu bâti (pas de coupure de plus de 200 mètres entre deux constructions) et comptant au moins 2 000 habitants. Une commune doi  plus de la moitié de sa population dans cette zone bâtie. La référence à la continuité du bâti différencie les unités urbaines d’autres zonages plus récents comme celui en aires urbaines (jusqu’en 2020) ou en aires d’attraction des villes (depuis (...)
Urbanisme et planification urbaine en France
C'est au cours des années 1960 et 1970 que furent engagées des politiques de planification urbaine de grande ampleur. Elles ont donné naissance, par exemple, aux zones d'aménagement concerté (ZAC, 1967), aux schémas directeurs d'aménagement et d'urbanisme (SDAU, 1969), aux plans d'occupation des sols (POS, 1970). C'est aussi en 1965 qu'était lancée une politique de desserrement des grandes concentrations urbaines autour de neuf villes nouvelles (dont cinq en Île-de-France), à partir du schéma (...)
Ville
La ville est un terme du langage courant désignant un espace à fort degré d'anthropisation, le lieu privilégié de la concentration des humains et de l'accumulation historique. La citadelle d’Erbil, peut-être la plus ancienne occupation humaine continue depuis 6 000 ans, illustre l’empilement historique qui définit une ville. C’est l’accumulation des vivres (ou des richesses) qui permet de dégager des surplus pour des classes sociales non productives, et donc de stimuler les échanges, (...)
Ville moyenne (en France)
La ville moyenne correspond, en France, à plusieurs seuils statistiques différents selon les auteurs (voir ci-dessous), mais dans tous les cas il s'agit de la différencier de la grande ville. Cette dernière connaît des dynamiques liées aux économies d'échelle et à la métropolisation et elle a longtemps concentré l'attention des politiques publiques, à l'instar des espaces ruraux. Les villes moyennes, ont, quant à elles, longtemps été les oubliées de l'aménagement du territoire. Elles (...)
Politique de la ville en France
La politique de la ville est l’ensemble des politiques mises en place par les pouvoirs publics pour tenter de réduire la fragmentation sociale et spatiale en ville. Toute politique de la ville repose sur un arsenal législatif, des mesures d'aménagement du territoire et de nombreux acteurs de nature variée. À l'échelle locale, il s'agit essentiellement d’apporter des réponses aux problèmes des quartiers en difficulté, de « penser » la ville, de contrôler l'extension urbaine et (...)
Ville-usine
La ville-usine (company town ou mill town en anglais) est une ville entièrement née de l’activité industrielle, construite et organisée en fonction de cette dernière et où l’essentiel du bâti est lié, directement ou indirectement, au système productif industriel. Elle se distingue de la ville industrielle, qui existait déjà avant d'accueillir de nombreuses usines.
La ville-usine est le produit territorial de l’âge industriel et du système paternaliste. À partir des (...)
Villes nouvelles
Les villes nouvelles sont des noyaux urbains, résultant d'une politique volontariste, implantés en périphérie des très grandes villes (Londres, Paris mais aussi Le Caire, Shanghai, Wuhan, etc.) dans l'intention de les décongestionner et de maîtriser leur croissance. Elles se sont inscrites dans un milieu préalablement rural où elles ont induit de profonds bouleversements.
Mise en place au milieu des années 1960 en France, la politique des villes nouvelles a eu pour effet la création de (...)
Voie verte et véloroute
Une voie verte est une voie de communication en site propre, réservée aux déplacements non motorisés : cyclistes, piétons, joggers, rollers, personnes à mobilité réduite. Les anciennes lignes de chemin de fer déclassées, nombreuses en Europe où la motorisation des ménages au XXe siècle a eu raison du réseau secondaire très dense construit au siècle précédent, peuvent être converties en voies vertes dont elles respectent deux critères : le site propre et la faible déclivité. C'est (...)
ZAD (zone d'aménagement différé ; zone à défendre)
Sens premier : Zone d'Aménagement Différé. La ZAD est employée en aménagement pour constituer une réserve foncière susceptible d’être préemptée pour de futures réalisations. L’article L.300-1 du code de l’urbanisme précise qu’elle permet de « mettre en œuvre un projet urbain, une politique locale de l’habitat, organiser le maintien, l’extension ou l’accueil des activités économiques, favoriser le développement des loisirs et du tourisme, réaliser des équipements (...)
Zone industrialo-portuaire (ZIP)
Une zone industrialo-portuaire est un espace qui associe des activités portuaires et industrielles dans un système économique et spatial complexe. Elle peut être localisée sur un littoral maritime ou sur une voie d'eau intérieure (grands fleuves notamment, mais aussi canaux à grand gabarit).
La notion de ZIP apparaît après la Seconde Guerre mondiale, dans un contexte d'ouverture massive des échanges et de maritimisation de l'industrie lourde. C'est au Japon que se développèrent les (...)
Zonage en Aires Urbaines (ZAU)
NB. Depuis 2020, ce zonage a été remplacé par le zonage en aires d'attraction des villes.
Le Zonage en Aires Urbaines (ZAU) est le découpage et la nomenclature spatiale utilisé par l’INSEE depuis 1996 pour remplacer les Zones de Peuplement industriel et Urbain (ZPIU), afin d’étudier les villes et leur territoire d'influence, sur les données du recensement de 1990.  En effet, les ZPIU représentaient en 1990, les trois quarts du territoire métropolitain (contre un tiers en (...)
Zone d'Aménagement Concerté (ZAC)
En France, les Zones d’Aménagement Concerté (ZAC) sont des opérations publiques d’aménagement de l’espace urbain instituées par la loi d’orientation foncière (LOF) de 1967 qui se substituent aux Zones à Urbaniser en Priorité (ZUP). Amendées par la loi relative à la Solidarité et au Renouvellement Urbain (SRU) de 2000, les ZAC sont d’après l’article L.311-1 du Code de l’urbanisme « les zones à l’intérieur desquelles une collectivité publique ou un établissement public y (...)
Zone d'emploi
La zone d’emploi est un espace géographique à l'intérieur duquel la plupart des actifs résident et travaillent, et dans lequel les établissements peuvent trouver l'essentiel de la main d'œuvre nécessaire pour occuper les emplois offerts. Il s'agit d'un territoire assez vaste (plusieurs cantons), homogène par ses solidarités économiques (le principal critère de cohérence pris en compte étant celui des déplacements domicile-travail). Conçue par l’administration pour mener des études (...)

Actions sur le document

Affiner les résultats par :