Vous êtes ici : Accueil / Glossaire

Glossaire

Le vocabulaire de la géographie à travers des propositions de définitions de termes et de notions géographiques. Plus d'un millier d'entrées pour découvrir des mots, faire des liens, consolider ses connaissances, trouver des pistes bibliographiques... Ce glossaire est en perpétuelle amélioration. Les définitions ne comportant pas de date sont les plus anciennes.

Il existe 104 résultats dans Glossaire correspondant aux critères suivants : Supprimer le critèreLe développement durable, approches géographiques
Acceptabilité du risque
Voir aussi : acceptation sociale
L'acceptabilité sociale des risques est fortement liée à la reconnaissance de leur nature anthropique et à leur gestion à travers un ensemble de procédures, de controverses, d'expertises. Un risque est considéré comme acceptable (ou tolérable) par une personne ou une collectivité lorsqu'elle peut en supporter les conséquences, les dommages, au regard de sa probabilité d’occurrence (aléa). De fait, l'acceptabilité est variable dans le temps et dans (...)
Acteurs spatiaux, action spatiale
Les acteurs sont, en géographie, l'ensemble des agents (individus, groupes de personnes, organisations) susceptibles d'avoir, directement ou indirectement, une action sur les territoires. Le féminin est actrice (une entreprise actrice d'un territoire). Les échelles de l'action vont de l'individu à l'État et aux structures transnationales, en passant par les entreprises, les collectivités locales, les associations, etc. Les acteurs ont leurs représentations mentales et patrimoniales, leurs (...)
Actions environnementales (internationales, régionales)
Actions environnementales internationales | Actions environnementales régionales
Actions environnementales internationales Les masses d'air, les masses océaniques, une bonne part des eaux continentales n'ayant pas de frontières, les grandes questions environnementales qui se posent à l'échelle de la planète aujourd'hui ne peuvent trouver de solutions durables et globales que dans le cadre de concertations et d'harmonisations à des échelles transnationales ou globales.
Différentes (...)
Adaptabilité, adaptation
L'adaptabilité c'est la capacité d'un système, d'une région ou d'une communauté, à ajuster ses mécanismes et sa structure pour tenir compte des changements environnementaux réels, potentiels ou supposés. L'ajustement peut être spontané ou planifié, il peut se produire en réponse ou en prévision (voir principe de précaution). Cette capacité d'adaptation dépend des ressources écologiques disponibles, des enjeux économiques, des catégories sociales et humaines impliquées.
On peut (...)
Aérosol
Les aérosols désignent l'ensemble des particules solides ou liquides en suspension dans l’air, d’une grosseur type entre 0,01 et 10 microns, qui demeurent dans l’atmosphère au minimum pendant plusieurs heures. Ces particules ont un effet important sur le climat compte tenu de leur interaction directe (absorption et dispersion) avec les rayonnements solaire et terrestre. Elles peuvent être à l’origine d’un forçage radiatif indirect du système climatique en constituant un noyau de (...)
Agenda 21
L’Agenda 21 est un programme d’actions ratifié par plus de 170 pays au Sommet de la Terre de Rio en 1992. Il se décline en France à l’échelle des collectivités locales - régions, départements, communes et intercommunalités - en réponse au texte final « Du penser global à l’agir local » qui incitait les collectivités à élaborer des « Agendas 21 locaux ». Le chapitre 28 demandait notamment que « toutes les collectivités locales instaurent un dialogue avec les habitants, les (...)
Agriculture durable et raisonnée
Une agriculture durable désigne des systèmes d'exploitation agricole qui, tout en respectant l'environnement, sont économiquement rentables, capables de fournir à la société une nourriture de bonne qualité et en quantité suffisante, tout en assurant des revenus suffisants aux agriculteurs. L’agriculture biologique, qui n’utilise pas d’engrais chimique, en est une des formes en expansion.
L'agriculture raisonnée, davantage située dans le champ technique, désigne un ensemble de (...)
Agriculture urbaine
Selon la définition de la FAO, l’agriculture urbaine et périurbaine (AUP) consiste à cultiver des plantes et à élever des animaux à l’intérieur et aux alentours des villes. Elle fournit des produits alimentaires de divers types de cultures (graines, plantes racines, légumes, champignons, fruits), des animaux (volailles, lapins, chèvres, moutons, bétail, cochons, cochons d’Inde, poissons, etc.), ainsi que des produits non alimentaires (herbes aromatiques et médicinales, plantes (...)
Agroécologie, agroforesterie
L’agroécologie désigne l’ensemble des pratiques visant à rendre plus durables les systèmes de production agricole. Tirant les leçons des excès et des dérives de l’agriculture intensive, productiviste, elle vise à conserver des rendements plus élevés que dans l’agriculture traditionnelle tout en réduisant le plus possible les effets négatifs de la production sur les milieux. L’agroécologie est l’un des piliers de la transition agro-alimentaire. Lorsque des productions arboricoles (...)
Aires marines protégées (France, monde)
Une aire marine protégée est un volume (et non une surface) délimité en mer, sur lequel les instances gouvernantes attribuent un objectif de protection de la nature à long terme. Cet objectif est rarement exclusif et soit souvent associé à un objectif local de développement socio-économique, soit encore avec une gestion durable des ressources. En général, la gestion est confiée à une instance locale dans laquelle sont représentées les différentes parties prenantes.
Une aire marine (...)
Allocation (à un acteur) / Affectation (à un usage)
Arbitrage temporel de la relation de l'homme à la nature qui consiste :
- à consacrer à un usage (s) déterminé(s) une ressource, un ensemble de ressources ou un espace (affectation)
- à confier à des acteurs individuels ou collectifs pour une finalité déterminée, une ressource, un ensemble de ressources ou un espace (allocation).

Pour prendre un exemple concret : on peut décider d'affecter des "sillons" (lignes réservées) aux trains de fret exclusivement. Mais, (...)
Altermondialisme
Courant de protestation fondé sur l'idée que d'autres formes d'organisation du monde que les formes de la mondialisation libérale sont possibles. Ce mouvement, né après l'effondrement du bloc soviétique, se veut une force de proposition afin de dépasser l'image négative de l'antimondialisation. Les critiques et les projets alternatifs des mouvements et organisations s'en réclamant portent sur les questions de gouvernance, de rapports Nord/Sud, de développement équitable et durable, par (...)
Association pour le Maintien d'une Agriculture Paysanne (AMAP)
Une Association pour le Maintien d'une Agriculture Paysanne (AMAP) est un groupe de consommateurs qui s'engagent à soutenir directement les agriculteurs et agricultrices locaux en achetant régulièrement des produits agricoles frais, le plus souvent en agriculture biologique. C’est un exemple de circuit court dans le domaine de l’agriculture et de l’alimentation.
Une AMAP repose sur un contrat entre les consommateurs et le ou les producteurs engagés. Les membres paient à l'avance et se (...)
Aménagement du territoire, aménagement « des territoires »
L'aménagement du territoire désigne l'ensemble des politiques mises en œuvre pour encadrer ou infléchir les évolutions d'un territoire généralement à l'échelle de l'État en fonction de choix politique et du contexte. L'aménagement est l'une des formes de l'appropriation d'un territoire. La racine latine d'aménagement, manere, évoque la maison, le manse, le manoir. Aménager comme emménager ou déménager fait allusion, originellement, à l'espace domestique et à des actions de la vie (...)
Atténuation (mitigation)
L'atténuation (on parle aussi de mitigation) désigne dans ce contexte la réduction de la vulnérabilité, des mesures visant à atténuer les impacts des modifications environnementales (conditions climatiques par exemple) sur la société et l’environnement. Elle aboutit à mettre en œuvre des mesures destinées à réduire les dommages associés à ces évolutions.
Les politiques publiques associent souvent des mesures d'adaptation à celles relatives à l'atténuation.

(...)
BANANA
Voir NIMBY(...)
Besoin
Le besoin est une sensation de manque qui pousse un individu ou une collectivité à désirer des biens matériels ou sociaux liés au niveau de développement d'un type donné de société, à un moment donné et dont la satisfaction paraît indispensable à son bien-être. Toute société civile rationnelle cherche à mettre fin aux pénuries ressenties. Le besoin est d'abord signe de pénurie et de manque pour des biens élémentaires : ainsi, l'absence d'accès à l'eau potable est un handicap (...)
Bien collectif
Bien ou service qui ne peut être approprié de manière individuelle. La nature d'un bien collectif dépend de la façon dont il est consommé. Si sa consommation n'est interdite à personne, il s'agit d'un bien "non exclusif". S'il peut être consommé par beaucoup sans risque de se raréfier, il s'agit alors d'une "consommation sans rivalité". Les biens collectifs purs possèdent ces deux attributs.
Le financement des biens collectifs soulève des difficultés liées au problème dit du (...)
Bien-être
La notion de bien-être a été tout particulièrement pensée et théorisée par les économistes (Pareto, Arrow). Elle s'inscrit dans les courants de la théorie du choix social qui a pour objet d'analyser la relation entre préférences individuelles et décisions collectives, et de déterminer s'il est possible de dériver les préférences collectives des préférences individuelles. Ce qui pose le problème des critères de choix social, au sein d'une économie composée d'un grand nombre d'agents (...)
Biodiversité
Le terme biodiversité a été proposé par le biologiste américain Wilson en 1987. Le concept s'est rapidement diffusé dans les milieux politiques et a été repris lors de la conférence de Rio (1992). La biodiversité regroupe la diversité des formes du vivant, végétales et animales, y compris dans ses manifestations non répertoriées par la science. La biodiversité ou richesse biologique d'un territoire, est généralement exprimée par le nombre d'espèces (ou de communautés) d'êtres (...)
Affiner les résultats par :