Vous êtes ici : Accueil / Glossaire

Glossaire

Le vocabulaire de la géographie à travers plus d'un millier d'entrées pour découvrir des mots, faire des liens, consolider ses connaissances, trouver des pistes bibliographiques... Ce glossaire est en perpétuelle amélioration depuis plus de 20 ans. Par ailleurs, plus de 950 entrées ont fait l'objet d'une relecture et d'une mise à jour systématiques entre 2019 et aujourd'hui.

Il existe 1565 termes dans le glossaire.

Il existe 205 résultats dans Glossaire correspondant aux critères suivants : Supprimer le critèregénéral
Acculturation
L'acculturation est un concept commun aux sciences sociales, désignant « d'une manière minimaliste, presque simpliste, (...) l'ensemble des phénomènes et des processus qui accompagnent la rencontre entre deux cultures différentes. » (Courbot, 2000). Deux groupes humains caractérisés par des attributs culturels différents, s'ils ont en contact de manière régulière, s'influencent réciproquement, éventuellement l'une des deux cultures prenant le pas sur l'autre.
La conquête et la (...)
Acteurs spatiaux, action spatiale
Les acteurs sont, en géographie, l'ensemble des agents (individus, groupes de personnes, organisations) susceptibles d'avoir, directement ou indirectement, une action sur les territoires. Le féminin est actrice (une entreprise actrice d'un territoire). Les échelles de l'action vont de l'individu à l'État et aux structures transnationales, en passant par les entreprises, les collectivités locales, les associations, etc. Les acteurs ont leurs représentations mentales et patrimoniales, leurs (...)
Agriculture
L'agriculture « désigne l'ensemble des travaux visant la production de végétaux et d'animaux utiles » aux humains « pour se nourrir, se soigner, se vêtir ou pour l'aider dans ses diverses activités » (Raymond, 2018). L'agriculture inclut l'élevage, car dans certains systèmes agraires, productions végétales et animales sont interdépendantes. Les terres cultivées ou pâturées représentent (en 2021) 38 % des terres émergées, soit 5 milliards d'hectares, dont la majorité (...)
Agriculture familiale
L'agriculture familiale est un système agraire reposant sur des exploitations de petite dimension travaillées chacune par une famille consommant une partie de sa production. Trois quarts des exploitations familiales dans le monde font moins d'un hectare (FAO, 2014b).
L'expression tend à remplacer d'autres termes équivalents sans être exactement synonymes : agriculture paysanne (pour insister sur la dimension sociétale majoritaire de ce système dans certaines régions du monde encore (...)
Agroalimentaire (secteur, filière, industrie…)
L’expression agroalimentaire ou agro-alimentaire désigne l’intégration des acteurs de la production agricole avec les acteurs d’amont et d’aval. Le secteur agroalimentaire désigne l’ensemble des acteurs, et la notion de filière rappelle que ces acteurs sont intégrés dans un processus productif. On parle souvent industries agro-alimentaires, à raison car localement les lieux de transformation des produits agricoles concentrent parfois une part importante de l’emploi rural, mais le (...)
Agroécologie, agroforesterie
L’agroécologie désigne l’ensemble des pratiques visant à rendre plus durables les systèmes de production agricole. Tirant les leçons des excès et des dérives de l’agriculture intensive, productiviste, elle vise à assurer des rendements élevés tout en réduisant le plus possible les effets négatifs de la production sur les milieux (Dufumier, 2023, p. 552). L’agroécologie est l’un des piliers de la transition agro-alimentaire. Lorsque des productions arboricoles ou forestières, (...)
Aire, aire d'influence
Une aire est une étendue de l'espace présentant un ou des caractères communs. À la différence de la maille administrative, l'aire est dépourvue de limites précises et peut présenter des caractères de discontinuité et d'hétérogénéité. Elle permet en outre les superpositions et les recoupements avec d'autres aires. Une aire est donc souvent difficile à cartographier. On peut distinguer des aires dans les domaines : socio-économique (aires de chalandise, de services, d'attraction), (...)
Alimentation
L’alimentation désigne généralement, en géographie, la nourriture et la boisson destinée aux humains, dans leur dimension tant matérielle (la nécessité de se nourrir) que symbolique (l’alimentation comme marqueur culturel).
L’alimentation est intrinsèquement liée à l’agriculture et à l’élevage, qui peuvent être complétés par la pêche, de la chasse ou la cueillette, même si les produits agricoles peuvent aussi servir à d’autres usages (plantes textiles, fleurs (...)
Alizé
Flux atmosphérique caractéristique des régions tropicales, l'alizé se traduit par des vents se dirigeant des Tropiques vers l'Équateur, déviés en courbe par la force de Coriolis. Proches de la saturation en vapeur d'eau, ils donnent d'importantes précipitations à la rencontre du relief.
La présence des alizés explique les importantes différences climatiques entre les versants au vent, exposés aux alizés, et les versants sous le vent, abrités.
Marqués en hiver en Afrique (...)
Aménagement du territoire, aménagement des territoires
L'aménagement du territoire désigne l'ensemble des politiques mises en œuvre pour encadrer ou infléchir les évolutions d'un territoire généralement à l'échelle de l'État en fonction de choix politique et du contexte. L'aménagement est l'une des formes de l'appropriation d'un territoire. La racine latine d'aménagement, manere, évoque la maison, le manse, le manoir. Aménager comme emménager ou déménager fait allusion, originellement, à l'espace domestique et à des actions de la vie (...)
Anthropisé, anthropique
Voir aussi : anthropisation
Anthropisé signifie modifié par les sociétés humaines, placé sous les effets leur influence, transformé par elles : aménagements, dégradations, exploitations des ressources, etc. Est anthropique un phénomène géographique attribuable à l'action des humains. Les deux termes dérivent de la racine grecque anthropos, signifiant l'Homme, l'espèce humaine. 
Il n'existe pas de milieu totalement anthropisé, sans aucune autre forme de vivant que les (...)
Anthropocène
N. B. : Cette entrée a été partiellement reprise dans la Notion à la une de septembre 2017 : Anthropocène, plus développée et détaillée.
L'anthropocène est l'un des récits, scientifiquement étayé, décrivant les basculements en cours dans les rapports des sociétés humaines à leurs environnements. Au sein de l’Holocène, dernière époque géologique du Quaternaire qui commence après la dernière glaciation et qui dure depuis 12 000 ans, l’Anthropocène peut être considéré (...)
Atout
Un atout est un avantage propre à un espace, ou à un type d’espace, facilitant les activités humaines. Les atouts peuvent être opposés aux contraintes, qui représentent une gêne pour les activités humaines. Un même élément peut être successivement, ou simultanément, un atout et une contrainte : l’enneigement est une contrainte pour l’agriculture mais un atout pour le tourisme, ou en tout cas pour les formes de tourisme utilisant la neige comme ressource.
Le binôme atouts et (...)
Avant le présent (AP), before présent (BP)
Dans de nombreuses disciplines telle que la géologie, la climatologie, la paléontologie ou encore l'archéologie, l'abréviation AP (pour avant le présent), ou plus couramment son équivalent anglais BP (before present), est utilisée pour les dates lointaines dans le passé. Par convention, la date du « présent » est située au 1er janvier 1950. Une date BP est donc une date négative comptée à rebours à partir de l'année 1950.
(JBB) février 2020(...)
Axes et carrefours
En géographie des transports, un axe est un segment porteur d'un flux. Le flux désigne ce qui circule sur l'axe. Une route, une ligne téléphonique, une ligne aérienne (voire un couloir aérien), etc., sont des axes. Il est rare qu'un axe ne soit pas reliés à d'autres axes : ils forment alors un réseau. Plusieurs axes proches et orientés dans la même direction forment un corridor ou un couloir, par exemple en France le sillon séquano-rhodanien. 
Le carrefour, ou le noeud, est un lieu (...)
Besoin
Le besoin est une sensation de manque qui pousse un individu ou une collectivité à désirer des biens matériels ou sociaux liés au niveau de développement d'un type donné de société, à un moment donné et dont la satisfaction paraît indispensable à son bien-être. Toute société civile rationnelle cherche à mettre fin aux pénuries ressenties. Le besoin est d'abord signe de pénurie et de manque pour des biens élémentaires : ainsi, l'absence d'accès à l'eau potable est un handicap (...)
Bifurcation
Une bifurcation est un changement de direction choisi, radical et systémique. Dans la trajectoire (d’une personne, d’un territoire, d’une société, de l’humanité…), la bifurcation s’oppose aux changements progressifs ou graduels (par degrés successifs). Le terme est peu employé en géographie des transports, qui parle pourtant de directionnalité. Il est surtout presque absent du langage de l'épistémologie, qui préfère parler de changement de paradigme (Kuhn, 1962).
En (...)
Biome
Le biome, ou domaine bioclimatique, est la plus vaste unité écologique sur la Terre. Un biome contient de nombreux biotopes, qui sont le support physique des écosystèmes. Le nombre de biomes sur Terre varie selon les auteurs mais il est de l'ordre de la dizaine à la vingtaine. Un biome est défini par des caractéristiques climatiques et par un grand type de formation végétale. Les biomes sont représentés sur des cartes allant de l'échelle mondiale à l'échelle infra-continentale. 
(...)
Bois
1. Le bois est la substance ligneuse tirée des arbres (phanérophytes). Produit intermédiaire issu de la sylviculture, il est l'une des production des espaces forestiers, au côtés des produits forestiers non ligneux (PFNL) tels que les produits de la cueillette.
2. Un bois désigne, dans l'usage courant, un espace arboré qui n'est perçu ni comme une forêt, ni comme un bosquet (encore qu'avec ce dernier terme il y ait souvent superposition). Le mot a longtemps été synonyme de forêt, et les (...)
Campagnes
La campagne est d’abord un synonyme de champagne qui désigne un type de paysage agraire ouvert (campagne de Caen, Champagne crayeuse…). Par extension, le mot désigne aujourd’hui dans le langage courant l’ensemble des espaces ruraux. Les géographes préfèrent le pluriel, « les campagnes » pour souligner leur diversité tant actuelle que passée.
Si l’espace rural a une réalité statistique, la distinction entre le rural et l’urbain s’est progressivement atténuée avec (...)
Affiner les résultats par :