Vous êtes ici : Accueil / Moteur de recherche

Recherche multi-critères

Critères de votre recherche

  • Thème scientifique : Géographie > Espaces et territoires > Discontinuités
  • Type de données : Tout
  • Affiner votre recherche avec un ou des mot(s) clé(s) :
  • Trier par :
  • Dans l'ordre :

Liste des résultats

Il y a 165 résultat(s) correspondant à vos critères de recherche.
article.png alaune.png Carte à la une. En mer de Chine méridionale, le jeu politique de l’interprétation du droit de la mer par Frédéric Lasserre, Olga Alexeeva, publié le 17/06/2024
Les revendications chinoises en mer de Chine méridionale, qui font couler beaucoup d'encre, se matérialisent par une représentation cartographique devenue un symbole, une ligne discontinue en neuf, puis dix, tirets. Le contenu concret de cette revendication n'est jamais précisé par la Chine, bien que sa présence militaire et ses concessions pétrolières dans cet espace maritime ne laisse planer aucun doute. Les autres États riverains, eux, ont adopté une stratégie légaliste qui
article.png Les grands détroits et canaux internationaux dans la géopolitique des mers et océans, un système très hiérarchisé sous tensions multiformes par Catherine Biaggi, Laurent Carroué, publié le 10/06/2024
L’économie mondiale repose largement sur les échanges maritimes, organisés selon des routes qui relient les bassins de production aux foyers de consommation. Ces routes possèdent un talon d’Achille : un nombre limité de points de passage obligé, caps, détroits ou grands canaux qui conditionnent leur tracé. Or, plusieurs d’entre eux sont aujourd’hui en crise : saturation, insécurité, tensions… Le fonctionnement du système maritime mondial en est perturbé et recomposé.
article.png Carte à la une. Déconstruire un récit impérial : le mythe Sykes-Picot par Louis Le Douarin, publié le 17/05/2024
La carte dite de Sykes-Picot (1916) est souvent présentée comme l’illustration la plus flagrante de l’impérialisme européen au Moyen-Orient et de la manière dont les frontières y ont été tracées arbitrairement. En replaçant cette carte dans son contexte historique, l’historiographie récente nuance cette idée. Exagérer son importance revient à occulter la longue histoire des frontières et tend à faire oublier que ce mythe est lui-même en partie hérité des discours
article.png La rangée portuaire chinoise et ses arrière-pays, connecter la Chine au Monde par Benjamin Claverie, publié le 17/04/2024
La rangée portuaire chinoise est la première du monde. Au cœur du système mondial d'échanges maritimes, elle regroupe 15 des 20 premiers ports mondiaux (8 des 20 premiers pour les conteneurs). Son arrière-pays est pourtant relativement étroit : 95% des échanges se font dans les 350 premiers kilomètres vers l'intérieur. Le développement des liaisons avec les arrière-pays est cependant rapide, grâce aux investissements réalisés dans les ports secs tels que Xi'an et Chongqing afin
complement.png L’accident de Baltimore illustre le gigantisme des porte-conteneurs par Jean-Benoît Bouron, publié le 05/04/2024
Ce sont eux qui transportent l’essentiel des produits que nous consommons au quotidien. Les porte-conteneurs sont l’un des vecteurs essentiels de la mondialisation, comme le rappelle chaque incident (Ever Given dans le canal de Suez) ou accident (comme celui de Baltimore en mars 2024). Mais la course au gigantisme risque d'entraîner d'autres situations comparables à l'avenir.
article.png alaune.png Notion en débat. Sécurité maritime par Sylvain Domergue, publié le 18/03/2024
La sécurité maritime est une notion polysémique, qui recouvre deux expressions anglaises, "maritime security" et "maritime safety". Préciser les contours de la définition revient à expliquer pourquoi le terme a pris tant d'importance, au prisme de la montée des risques environnementaux et économiques liés à la maritimisation des échanges, et des menaces liées aux conflits et à la piraterie. L'auteur conclut l'article par une définition synthétique de la sécurité maritime.
complement.png La relance de l’élargissement de l’Union européenne par Clara Loïzzo, publié le 20/02/2024
Depuis l’adhésion de la Croatie en 2013, le processus d’élargissement semblait ralentir voire stagner. Mais depuis 2022, le contexte international, et particulièrement la guerre en Ukraine, jouent comme un accélérateur, non seulement pour des pays de l’est européen (Ukraine, Moldavie, Géorgie), mais aussi pour les Balkans occidentaux qui patientent depuis de longues années dans l’antichambre de l’Union.
article.png complement.png L’élection présidentielle à Taïwan ravive les tensions avec la Chine par Marie Dougnac, publié le 16/02/2024
L'élection présidentielle à Taïwan a maintenu au pouvoir un parti revendiquant l'autonomie par rapport à la République populaire de Chine. Alors que rien ne change vraiment à la tête de la démocratie taïwanaise, cette élection ravive néanmoins les tensions avec le puissant voisin, qui considère toujours l'île comme une province chinoise.
complement.png La crise en mer Rouge, révélatrice de la vulnérabilité des grandes routes maritimes mondiales par Clara Loïzzo, publié le 01/02/2024
Les attaques des Houthistes en mer Rouge, depuis octobre 2023, soulignent à nouveau la vulnérabilité du trafic maritime mondial à l’égard de quelques points de passage stratégiques. Les Houthistes, des rebelles yéménites, ciblent des navires civils ou militaires empruntant la mer Rouge, perturbant considérablement les routes maritimes qui empruntent le détroit de Bab-el-Mandeb et du canal de Suez.
article.png La ligne Nord-Sud, permanence d’un clivage ancien et durable par Vincent Capdepuy, publié le 26/01/2024
Très utilisée en classe pendant plus de deux décennies par commodité pédagogique, la limite Nord-Sud a été aussi beaucoup critiquée. Simpliste, réductrice, caricaturale ? En fait, retracer l'histoire de la notion permet de lui redonner une épaisseur et un intérêt épistémologique. Encore puissante aujourd'hui dans les mécanismes de négociation internationale, elle s'incarne toujours dans la notion de "Sud global".
complement.png Essequibo : crise géopolitique entre le Guyana et le Venezuela par Patrick Blancodini, publié le 18/01/2024
L'Essequibo, vénézuélien lors de l'indépendance du Venezuela mais rapidement passé sous souveraineté du Royaume-Uni puis du Guyana, a longtemps fait l'objet d'un statu quo. C'est la découverte de gigantesques ressources pétrolières dans la zone économique exclusive du Guyana, au large de l'Essequibo, qui a ravivé des tensions, au risque de l'escalade militaire.
article.png Kaliningrad : une exclave territoriale russe à haute valeur stratégique par Clara Loïzzo, publié le 14/12/2023
Kaliningrad fut une tête de pont prussienne en territoire balte, puis un joyau de l'empire russe d'abord, de l'URSS ensuite. L'élargissement de l'OTAN et de l'Union européenne à l'est l'ont transformé en enclave russe dans ces deux dispositifs, séparée de la Russie par les républiques baltes, même si l'allié biélorusse n'est qu'à 85 kilomètres. L'article examine les conséquences stratégiques de cette situation, aussi délicate pour l'Union européenne que pour la Russie qui doit
complement.png Rotterdam, 10e port mondial en 2022 (pour les conteneurs) par Jean-Benoît Bouron, publié le 14/12/2023
Le port de Rotterdam, 3e mondial en 1970, est le 10e port mondial en 2023. Brève de 2019 mise à jour en 2021 et en 2023.
article.png Préserver le Cerrado, la savane brésilienne dans l’ombre de l’Amazonie par Marc Nassivera, publié le 27/11/2023
Plus grande étendue de savane d'Amérique du Sud, le Cerrado abrite 5 % des espèces recensées sur la planète. Pourtant, malgré sa remarquable biodiversité, ce biome est rapidement dégradé au profit de l’agriculture. Fortement menacé, il pourrait en grande partie disparaître d’ici la fin du siècle, ainsi que nombre d’espèces qu’il abrite. Face aux changements globaux qui affectent la région, il y a contradiction entre la volonté de mise en valeur agricole et les impératifs
article.png Les forêts dans le monde, des milieux anthropisés : un état des lieux par Arthur Guérin-Turcq, publié le 14/09/2023
Le mot forêt regroupe plusieurs biomes et recouvre une très grande diversité d'écosystèmes. La plupart de ces écosystèmes sont anthropisés et même habités au sens géographique du terme : ils sont pratiqués au quotidien par des populations humaines. Derrière le mythe de la forêt vierge se cache en réalité un grand nombre de pratiques, parfois invisibilisées par les périmètres de protection imposés de l'extérieur.