Vous êtes ici : Accueil / Glossaire

Glossaire

Le vocabulaire de la géographie à travers plus d'un millier d'entrées pour découvrir des mots, faire des liens, consolider ses connaissances, trouver des pistes bibliographiques... Ce glossaire est en perpétuelle amélioration depuis plus de 20 ans. Par ailleurs, plus de 750 entrées ont été relues et mises à jour entre 2019 et aujourd'hui. Les définitions ne comportant pas de date sont les plus anciennes.

Il existe 1517 termes dans le glossaire.

Il existe 69 résultats dans Glossaire correspondant aux critères suivants : Supprimer le critère I
Ichtyophage
Un ichtyophage est, au sens strict, une personne ou un animal qui se nourrit essentiellement de poisson ou ichtyofaune. Par extension, on nomme ichtyophage une personne qui a l’habitude d’en manger. L’ichtyophagie se mesure par la quantité de produits de la mer consommée en kilogrammes par an et par habitant. La disponibilité halieutique moyenne (DAH) est de 19,5 kg/hab./an (2020) dans le monde.
L’ichtyophagie est une réalité plurifactorielle où se combinent des données naturelles (...)
ICOMOS
Le Conseil international des monuments et des sites (ICOMOS) est une organisation non gouvernementale créée en 1965 et associée à l'UNESCO, donc au système de l'Organisation des Nations unies. Son siège est situé à Charenton-le-Pont, près de Paris. Il joue un rôle de conseil auprès de l'UNESCO, émet des avis et des expertises sur les monuments historiques et sur les sites patrimoniaux. C'est l'un des acteurs internationaux de la préservation du patrimoine, notamment par son rôle de conseil, (...)
Identité, identité territoriale
L’identité est le « caractère de deux ou plusieurs êtres identiques » (CNTRL). C’est donc un des fondements de l’appartenance à un groupe et une composante de la territorialité. La notion d'identité renvoie à la fois à ce qui est semblable (similarité à l’intérieur d’un groupe) et à ce qui est distinct (singularité par rapport à autre groupe).
Cette notion a été particulièrement étudiée en psychologie, en science politique (mouvements identitaires, régionalisme…) (...)
Île, insularité, îléité
L’île peut être définie comme une terre entourée d’eau. Cette discontinuité physique génère en soi des contraintes : l’éloignement, l’isolement, l’enclavement. Avec la mondialisation et les processus de déterritorialisation afférents, ces contraintes tendent en partie à s’effacer (Bernadie-Tahir et Taglioni, 2005), ou être transformées en atouts. L’île constitue un « bon objet géographique », selon la formule de Philippe Pelletier. On peut l’appréhender soit comme une (...)
Ilet ou îlot
Un îlot est une île de petite dimension. Le terme îlet est utilisé principalement dans les DROM pour désigner les îlots. Ce terme d'îlet est également utilisé à La Réunion pour désigner les hameaux à l'intérieur des cirques volcaniques, ce qui n'a rien à voir.
(ST) 2003, dernière modification (SB et CB) mars 2023(...)
Illettrisme cartographique
L'illettrisme cartographique est la traduction de l'anglais « geographic illiteracy » et décrit une incapacité à comprendre les codes formels de la cartographie, et par conséquent à les utiliser pour construire une carte.
Au-delà de la sémiologie graphique qui repose sur des règles dont certaines, si elles ne sont pas maîtrisées, peuvent déboucher sur des contresens, les règles de base de la cartographie s'appuient sur des conventions qui doivent faire l'objet d'un apprentissage. La (...)
Îlot de chaleur urbain
L’effet d’« îlot de chaleur urbain » (ICU) désigne une « sorte de dôme d’air plus chaud couvrant la ville » qui est la « manifestation climatique la plus concrète de la présence et des activités de la ville » (Cantat, 2004, p. 75). La température en ville dépend de la température ambiante de la région, mais elle est augmentée à cause de la forme urbaine, l’architecture, les matériaux utilisés, l’absence de végétalisation (Reghezza-Zitt, 2023). Ainsi, les immeubles (...)
Ilot urbain, cœur d'îlot
L'îlot urbain est la plus petite unité spatiale de la géographie urbaine. C'est une portion de terrain qui accueille des constructions et qui est délimité par des voies de circulation. Le plus souvent de forme géométrique simple, il peut être carré ou rectangulaire lorsqu’il est délimité par quatre voies, et triangulaire lorsqu’il est délimité par trois voies.
Le terme d'îlot est employé par les géographes, urbanistes, architectes, quand le terme « pâté de maisons » est (...)
Imaginaire, imagination
Avec le développement de la géographie humaniste et culturelle et la lecture subjective des relations que chaque être humain entretient avec l’espace géographique et les lieux, l’imaginaire est à considérer comme un « principe fondateur de notre condition territoriale » (Bédard et al., 2011), autrement dit de notre géographicité. Il est un « instrument pour entrer en relation avec le cosmos » (Grassi, 2005). Dans cette approche phénoménologique de l’espace, l’étude de (...)
Immensité
La notion d’immensité caractérise un espace si vaste qu’il semble sans limite. La géographie a longtemps utilisé ce terme pour décrire les espaces océaniques, certains ensembles topographiques (« l’immensité des grandes plaines américaines ») voire forestiers (« l’immensité amazonienne »).
Le terme a également souvent été employé pour qualifier des États : Chine, Canada et surtout URSS puis Russie. Cette dernière, avec une superficie de 17 075 400 km² (31 fois la (...)
Immeuble crayon
Au Japon, l'expression « immeubles crayons » désigne « les constructions de moins de 10 étages, érigées sur des parcelles de très petite taille, acquises au prix fort et destinées à la revente spéculative. » (Scoccimarro, 2017). Leur prolifération à partir des années 1980 fut le résultat de la bulle spéculative foncière que le Japon a connu entre 1985 et 1991.
Cette appellation ne doit pas être confondue avec la tour Part-Dieu à Lyon, surnommée la « Tour Crayon » en raison (...)
Impact, étude d'impact environnemental
Si l’on entend par impact l’effet d’une décision, toute mesure d’aménagement peut avoir des conséquences sur l’environnement. Pour cette raison, en France, la loi oblige à la réalisation d’une étude d’impact environnemental, c’est-à-dire d’une étude technique évaluant les conséquences d'aménagements ou d'ouvrages qui, par leurs dimensions ou leurs incidences sur l'environnement, peuvent porter atteinte à ce dernier. Le but est donc de réaliser une évaluation (...)
Incertitude, certitudes (en géographie des risques)
Dans le cas d’un risque, l'incertitude peut être définie comme la difficulté, voire l'impossibilité, de se représenter l'avenir dans les limites du savoir scientifique disponible. Elle peut être due :

- à un manque d’informations ou à un désaccord sur ce qui est connu (erreurs, approximations au niveau des données), voire sur ce qui ne peut pas être connu, l'incertitude absolue étant de ne pas savoir qu'on ne sait pas ;
- à des projections du comportement humain (...)
Incidence
L'incidence désigne le nombre de nouveaux cas d'une maladie enregistrés sur une période donnée, un an en général, rapporté à une population, alors que la prévalence est un nombre absolu. Le taux d’incidence, brut ou moyen, peut s’exprimer en nombre de nouveaux cas apparus pour 100, 1 000 ou 10 000 individus, en fonction de la fréquence du phénomène étudié. Lors de la pandémie de covid 19, à partir de 2020, en France par exemple, le taux d’incidence a été établi par (...)
Incorporated areas
Aux États-Unis, les aires incorporées (incorporated areas) sont des territoires qui ont reçu une charte et qui sont gérés par une équipe municipale. On comptait en 2012 19 500 municipalités incorporées. Les aires non-incorporées (unincorporated areas) n'ont pas de charte municipale. Ainsi, 25 % des habitants de Los Angeles n'ont pas de droit de vote municipal car leurs quartiers ne sont pas incorporés. La municipalisation progressive de certaines communautés périurbaines aboutit à (...)
INCRA (Institut national de la colonisation et de la réforme agraire, au Brésil)
Au Brésil, L'Institut national de la colonisation et de la réforme agraire (INCRA), fondé en 1970, est un aujourd’hui encore un organe essentiel de la politique de la terre (assentamentos) et un acteur majeur des fronts pionniers et de la mise en valeur agricole du territoire. La question de la réforme agraire étant particulièrement sensible au Brésil, c’est un acteur central dans la prise en charge de conflits qui traversent la société, notamment rurale, brésilienne : questions foncières (...)
Inculturation
Apparu en 1959 environ dans le vocabulaire de la missiologie chrétienne et, depuis 1977, dans les textes officiels de l'Église catholique, suite au travail de réflexion des jésuites, le terme d'inculturation répond au souci des missionnaires de prendre en compte la spécificité des cultures locales au lieu de leur imposer le modèle ecclésial des communautés européennes. Cette notion a émergé dans le contexte de l'effondrement du colonialisme.
L'inculturation désigne une nouvelle (...)
Indicateurs de santé
Les indicateurs de santé sont des variables quantitatives ou qualitatives qui mesurent le niveau ou les variations de l'état de santé des individus ou des groupes. Les principaux s'appliquent à l'espérance de vie, la mortalité, la morbidité, aux facteurs de risque, à des caractéristiques environnementales, sociales, économiques, culturelles. Ils peuvent être directs ou indirects. Ces derniers sont très nombreux et évaluent des éléments qui ne traduisent pas directement l’état de santé (...)
Indicateurs du développement durable
Dès l’apparition de la notion de développement durable, la question de sa mesure s’est posée : quels indicateurs choisir ? La Commission du développement durable de l'ONU (CDD) avait initialement soumis 132 indicateurs à la discussion internationale. Ils étaient classés en « indicateurs de pression », « indicateurs d'état » et « indicateurs de réponse » et répartis en thèmes.  Dès les années 1990, le découpage pression/état/réponse a été abandonné au profit d'un (...)
Indicateurs et indices
Un indice est une « indication numérique qui sert à exprimer un rapport mathématique » (Lacoste, 2003) comme par exemple dans le cas de l’indice de fécondité d’une population. Un indicateur (étymologiquement, « ce qui indique ») est, en géographie, un ensemble composite de données qui permettent de caractériser une situation complexe. L’indicateur composite est forgé à partir de plusieurs paramètres permettant de rendre compte au mieux d'une situation. Il se bâtit donc à (...)
Affiner les résultats par :