Vous êtes ici : Accueil Glossaire

Glossaire

Publié le 13/12/2012
Auteur(s) : Sylviane Tabarly, professeure agrégée de géographie, responsable éditoriale de Géoconfluences de 2002 à 2012 - Dgesco et École normale supérieure de Lyon
Marie-Christine Doceul, professeure de chaire supérieure, responsable éditoriale de Géoconfluences - DGESCO, ENS de Lyon
Jean-Benoît Bouron, agrégé de géographie, responsable éditorial de Géoconfluences - DGESCO, Université de Lyon, ENS de Lyon.
Contributions de :
Jean-Louis Carnat
Laurent Carroué, inspecteur général de l’éducation, du sport et de la recherche, directeur de Recherche à l’IFG - Éducation nationale, Université Paris VIII
Anne-Sophie Clémençon, Historienne des formes urbaines et de l’architecture - Chercheuse-photographe associée au laboratoire « Environnement, Ville, Société », Université de Lyon.
Samuel Depraz, maître de conférences en géographie-aménagement - Université de Lyon, Université Jean Moulin Lyon 3.
Étudiants de master de l'ENS de Lyon dirigés par Emmanuelle Boulineau
Auteurs des articles
Le vocabulaire de la géographie à travers des propositions de définitions de termes et de notions géographiques. Plus d'un millier d'entrées pour découvrir des mots, faire des liens, consolider ses connaissances, trouver des pistes bibliographiques... Ce glossaire est en perpétuelle amélioration. Les définitions ne comportant pas de date sont les plus anciennes.

Il existe 79 résultats dans Glossaire correspondant aux critères suivants : Supprimer le critère S
 Sunnisme et chiisme
Le sunnisme et le chiisme sont les deux branches principales de la religion musulmane. Leur origine remonte à la mort de Mahomet (Muḥammad) et au problème de sa succession. Les sunnites reconnaissent les trois premiers califes (terme qui signifie « successeurs ») tandis que les chiites ne reconnaissent comme légitimes que le quatrième calife, Ali, cousin de Mahomet ayant épousé sa fille. et ses successeurs. À l'époque ottomane et jusqu'à l'abolition du califat en 1924 par Mustapha Kemal dit (...)
 Sur-insularité
La sur-insularité a été théorisée par le géographe spécialiste du Japon Philippe Pelletier (1997) et désigne, dans un archipel, les îles périphériques par rapport aux îles principales (par rapport à ce que les anglophones appellent le « main land »). Le même auteur a également parlé de « Japonésie ». Pour ces espaces éloignés et en déclin, la continuité territoriale est un problème majeur d’aménagement. L’État tente de maintenir une continuité par la construction de (...)
 Surpeuplement, surpopulation
Le surpeuplement ou la surpopulation se définit comme un excès de population par rapport à des ressources disponibles, ou par rapport à des normes (logement, classes). Cette notion ne peut être que relative.
Sans même parler de l'échelle mondiale, à l'échelle d'un pays ou d'une région même, la notion a très peu de sens. À travers l'exemple de l'Union indienne, on mesure toutes les nuances à apporter : les densités humaines sont extrêmement contrastées entre des États très (...)
 Sylviculture
Entretien des forêts en vue de leur exploitation commerciale.(...)
 Synapse
Une synapse (nom féminin, du grec sunapsis : point de jonction) est une unité spatiale de jonction où ont lieu des contacts, des passages.
Ce terme utilisé d'abord en anatomie désigne les zones fonctionnelles de contact entre les neurones. En géographie, à la suite de Roger Brunet, il s'applique aux lieux de passage comme les ports et aéroports, les estuaires, les isthmes et détroits, les seuils, les cols, etc.
Ce sont des points clés de l'organisation de l'espace où convergent (...)
 Syncrétisme
Le syncrétisme est le résultat d’un processus d’adaptation endogène généralement imposé par une culture exogène. Il implique, au sein de la structure d’accueil, une certaine réinterprétation des mythes et des croyances, l’emprunt de rites ou de pratiques et l’association de marquages symboliques et identitaires (Rivière, 2000).
Le syncrétisme religieux est un exemple d'hybridation, de « bris-collage » (Bernand, 2001) amenant à la formation d’une religion nouvelle (...)
 Syndrome hollandais (Dutch Disease) / Effet de Groningue
Le syndrome néerlandais, ou syndrome hollandais, décrit les effets pervers de la dépendance à une rente sur une économie. Le terme, appliqué d'abord aux Pays-Bas, a pu l'être à des situations aussi différentes que celle du Venezuela, de l'outre-mer français ou encore de la Norvège.
L'expression provient des effets de la découverte de gaz en mer du Nord sur l'économie des Pays-Bas. À Groningue, au début des années 1950, la découverte du plus grand gisement de gaz naturel d'Europe (...)
 Système agraire
Un système agraire désigne le fonctionnement d’un type d’agriculture en lien avec une société humaine dans un environnement donné. La taille et la forme des parcelles, la répartition de la propriété foncière, le poids respectif des cultures et de l’élevage, le type d’irrigation, ou encore le choix des productions, sont des composantes du système agraire et résultent des séries de décisions collectives des sociétés qui l’ont mis en place et fait évoluer (et des rapports de force (...)
 Système d'armes
Un système d'armes est un appareil militaire réunissant plusieurs dispositifs visant tous à lui permettre d'effectuer les missions auxquelles il est destiné. Les appareils militaires actuels (sous-marins, navires, avions...) embarquent en effet des armes nombreuses et diverses, qui fonctionnent de façon systémique et, de plus en plus, automatisée. 
Le sous-marin lanceur d'engins, par exemple, est un des systèmes les plus complexes : c’est l’association d’un sous-marin, d’une (...)
 Système d'information géographique (SIG) et géomatique
Les SIG (en anglais GIS, Geographic Information System) permettent d'analyser sous forme de « couches » les différentes informations numériques disponibles sur un territoire géoréférencé, c'est-à-dire dont les informations sont référencées selon leur coordonnées géographiques. Structurées sous forme de « bases de données », elles peuvent être extraites, triées, traitées à partir des requêtes de leur utilisateur.
Ces systèmes facilitent donc les opérations de superposition, (...)
 Système de production agricole
Systèmes de production agricole au Brésil
Plusieurs systèmes de production agricole coexistent en fait tant bien que mal dans l’espace rural du pays :
- d’un côté des formes nouvelles d’organisation de la production agropastorale modernes, intégrées à un puissant complexe agro-industriel et bien reliées aux autres formes de production, de circulation et de consommation, mais qui emploient peu de main d’œuvre par rapport à leur production et à leur capital investi,
(...)
 Système de santé
Le système de santé désigne l'ensemble des organisations et des institutions, des ressources et des acteurs, qui participent à la mise en œuvre de la politique de santé d'un pays. Cette notion va au-delà de celle de système de soins. Le système de santé relève de choix politiques, d'une conception morale et éthique de la santé et du bien-être de l'ensemble d'une population. La plupart des systèmes de santé nationaux sont composés d’un secteur public, d’un secteur privé, d’un (...)
 Système de villes, système urbain
L'étude des systèmes de villes (ou systèmes urbains) met l'accent sur les aspects relationnels, les interactions et interdépendances entre les villes d'un réseau urbain. Les villes, organisées en systèmes, mettent en jeu différents types de relations :
- relations fonctionnelles (échanges physiques d'informations, de marchandises, de personnes),
- relations hiérarchiques (commandements emboîtés ou sécants, fonctions d'encadrement des territoires),
- relations de (...)
 Système productif
Le système productif représente l'ensemble des activités productives (qui produisent de la richesse) fonctionnant en système (en interdépendance, en réseau) à vaste échelle, étudiées par la géographie dans leur dimension spatiale.
Le système productif ne se réduit ni au matériel, ni à l'économique. Il se définit comme « l’ensemble des facteurs et des acteurs concourant à la production, à la circulation et à la consommation de richesses » (Carroué, 2013). Le concept, (...)
 Système productif local (SPL)
La notion de système productif local (SPL ou aussi Système local de production) dérive des travaux consacrés aux districts industriels d'A. Marshall (Principes d'économie politique - 1890) et de ses successeurs. Un SPL est une concentration, sur un territoire géographiquement délimité, d'unités productives de type PME-PMI, spécialisées dans un secteur d'activité, autour d'un métier ou d'un type de produit, à la fois concurrentes et complémentaires, appuyées sur des structures d'animation, (...)
 Système spatial
Un système spatial désigne l'ensemble de composants spatiaux (habitat, réseaux, relief, ressources) qui par leurs interactions et leurs positions relatives constituent un espace fonctionnel.

Système spatial viticole
Les systèmes viticoles sont donc des systèmes spatiaux constitués de l'ensemble des composants sociaux ou physiques (terroirs, techniques agronomiques, marché, organes socioprofessionnels) qui assurent le fonctionnement des territoires viticoles par leurs modes (...)
 Système touristique
Un système touristique synthétise un ensemble spécifique et historiquement daté de pratiques, d’acteurs et de lieux touristiques. Le système touristique est doté d’une certaine autonomie informant ainsi les lieux touristiques et les pratiques selon les règles en vigueur. On peut mettre en évidence trois systèmes successifs : le tourisme artisanal (XVIII/XIXe siècle), le tourisme industriel (XIXe siècle), le tourisme de masse diversifié (XXe siècle).

Pour compléter, pour (...)
 Système, systémique
En grec le mot système signifie « ensemble, organisation ». Ainsi, tout système forme une unité caractérisée, d’une part, par plusieurs éléments en interaction les uns avec les autres dans une structure et, d’autre part, par les propriétés de cohésion, d’interdépendance avec l’environnement, de stabilité.
La description du système se fait : par l’analyse de sa structure interne et des relations entre ses éléments ; par la distinction de sous-systèmes ; par ses (...)
 Systèmes (théorie des) et risques systémiques
La théorie des systèmes (cybernétique) ou la théorie des catastrophes peuvent servir de guide pour appréhender des phénomènes transdisciplinaires.
La théorie des systèmes cherche à rendre compte des fonctionnements et des dysfonctionnements des systèmes, générateurs de crises et de risques. Yacov Haimes (1998) propose ainsi des méthodes d'analyse des risques technologiques construites sur la théorie des systèmes.
La cindynique est largement fondée sur l'étude des systèmes (...)
Actions sur le document