Vous êtes ici : Accueil / Glossaire

Glossaire

Le vocabulaire de la géographie à travers plus d'un millier d'entrées pour découvrir des mots, faire des liens, consolider ses connaissances, trouver des pistes bibliographiques... Ce glossaire est en perpétuelle amélioration depuis plus de 20 ans. Par ailleurs, plus de 950 entrées ont fait l'objet d'une relecture et d'une mise à jour systématiques entre 2019 et aujourd'hui.

Il existe 1567 termes dans le glossaire.

Il existe 91 résultats dans Glossaire correspondant aux critères suivants : Supprimer le critèreLes nouvelles dynamiques du tourisme dans le monde
Croisières, tourisme de croisière
Le tourisme de croisière est une forme de tourisme pratiquée sur des paquebots, parfois de très grande dimension, impliquant plusieurs escales à partir ou vers un port d'attache. Il se distingue de la croisière nautique pratiquée par de petits équipages.
Le paquebot avait été un vecteur important du voyage international jusque dans les années 1950 où la concurrence de l'aviation de ligne lui a été rapidement fatale. Le transport de passager par voie maritime a cependant résisté, il (...)
Cryotropisme
Le cryotropisme est l’attirance pour les paysages glacés, reposant sur les représentations de nature sauvage (wilderness), de populations autochtones aux modes de vie traditionnels, et d’aventure sur les traces des explorateurs du passé. Une partie de ce cryotropisme, minoritaire, reposerait sur la menace climatique et l’idée d’un tourisme de la dernière chance.
(JBB) février 2020.
Source
- Antoine Delmas, Terre des Hommes, pays des glaces. L’expérience (...)
Destination
Pour les professionnels du secteur touristique, la destination est un produit en soi, voire même une marque (brand). Le choix d'une destination par un touriste résulte des caractères d'attractivité du lieu mais aussi d'un ensemble de facteurs dépendant du touriste lui-même, de la nature de sa quête et de ses besoins : détente, repos et divertissement ; intérêt pour l'ailleurs et pour l'Autre ; instrument de différenciation sociale, privilège et distinction ; signe d'appartenance à une (...)
Disneylandisation
Voir aussi : cartepostalisation, mise sous cloche, muséification
La notion de disneylandisation est fortement liée à Sylvie Brunel, qui l'a forgée et qui l'a abondamment utilisée dans sa production scientifique. Souvent utilisée avec un point d'interrogation, elle désigne une facette de la mondialisation touristique, laquelle transformerait le monde en un gigantesque parc d'attraction pour les touristes. La disneylandisation est la transformation des sociétés et des cultures locales, (...)
District touristique
Un district touristique est un espace composé de sites et de lieux touristiques variés plus ou moins interdépendants les uns des autres du fait d’une certaine proximité, et parfois avec un lieu plus fédérateur. Par rapport à la conurbation touristique qui est également un ensemble de lieux touristiques, le district touristique n’a ni la même densité, ni la même extension. Il peut ne pas comporter de ville importante, comme le Luberon. Les principaux caractères communs des districts sont (...)
Diversion / Subversion touristique
Diversion et subversion touristiques sont les deux modalités du processus d'investissement par le tourisme de lieux qui au départ n'étaient pas touristiques.
Un lieu diverti est un lieu investi par le tourisme, mais où celui-ci n’est pas dominant. Le processus de diversion aboutit à un certain type de lieu, celui d’une ville à fonction touristique.
Un lieu subverti est au départ non touristique, puis investi par le tourisme au point d’en dépendre largement ou totalement.
(...)
Domaine skiable
Un domaine skiable est un espace de montagne organisé et géré, où peuvent se pratiquer différentes formes de ski (alpin, nordique, télémark…) ainsi que différentes pratiques de « glisse » sur neige (surf, snowboard, half-pipe, big air, bosses, skicross…) et de randonnée (raquettes). Il englobe un ensemble connecté de pistes lié au pôle d'hébergement constituant une « station » de sports d’hiver et intègre les différents équipements liés à ces aménagements : remontées (...)
Durable
Tourisme durable | Transports durables | Ville durable
Tourisme durable Le "tourisme durable" regroupe les différentes formes de tourisme qui, inspirées par l’idéologie de la conservation, mettent en valeur en les respectant voire en les préservant, les ressources patrimoniales (naturelles, culturelles, sociales) d’un territoire à l’intention des touristes accueillis de manière à minimiser les impacts négatifs qu’ils génèrent immanquablement. La recherche de "durabilité" (...)
Dynamique
Une dynamique est un changement, une évolution et, par extension, une capacité à changer, à évoluer. La notion ne doit pas être interprétée uniquement en termes de croissance positive. Une dynamique, dans telle situation géographique, peut être négative, elle peut traduire le déclin, la rétraction, la déprise. L'intérêt de la prise en compte des dynamiques dans l'analyse d'une situation géographique est de ne pas figer l'étude dans un tableau descriptif. Une situation actuelle est le (...)
Tourisme en ligne, e-tourisme, cybertourisme
Le terme de tourisme en ligne ou d’e-tourisme désigne au sens strict le marché du tourisme sur internet : achat sur des sites de voyagistes, de compagnies aériennes, sur des sites spécialisés dans l’hôtellerie, les locations immobilières, sur des sites de particuliers… Cette pratique, apparue au début des années 2000, a eu des conséquences économiques majeures. De nombreux voyagistes ont dû se réorganiser : installation de bornes internet dans les agences, fermeture d’agences (...)
Écotourisme
L'écotourisme constitue une des formes du tourisme durable. Le terme aurait été inventé dès 1973 par l’écologiste mexicain Hector Caballos-Lescurrain. Selon lui, l’écotourisme est une « forme de tourisme qui consiste à visiter des zones naturelles relativement intactes ou peu perturbées, dans le but d’étudier ou d’admirer le paysage, les plantes, les animaux sauvages ou manifestation culturelle (passée ou présente) dans ces zones » (Ceballos-Lascurain, 1987). Cette définition (...)
Écoumène touristique
L'écoumène touristique peut être défini comme l’ensemble des lieux utilisés à des fins touristiques, et donc habités temporairement par les touristes.
Le tourisme est né à un moment précis, le XVIIIe siècle, dans un lieu précis, l’Angleterre, Bath ou Brighton constituant les matrices à partir desquelles se sont élaborés les autres lieux touristiques. La société anglaise est l’acteur pionnier de cette innovation qui va ensuite se diffuser en suivant la communauté (...)
Espace public
Un espace public peut désigner un espace accessible à tous et toutes, un espace appartenant à la collectivité, ou un espace dont l’usage est géré collectivement par une communauté. Il s’oppose à l’espace privé, qui est la propriété d’un individu ou d’un groupe susceptible d’en restreindre l’accès.
L’accessibilité est donc au centre de la notion d’espace public. Sophie Blanchard et al. (2021) rappellent que l’archétype idéel de l’espace public est l’agora (...)
Excursionnisme
Dans une mobilité de loisir, déplacement à la journée n'occasionnant pas de nuitée à l'extérieur de son lieu de résidence, ou, selon l’Organisation Mondiale du Tourisme, déplacement de moins de 24 heures. Il faut distinguer l'excursionniste du touriste, et l'excursion du voyage touristique, qui dure au moins deux jours, mais moins d'un an.
L’excursion est le support principal des loisirs, activités que l’on pratique durant son temps libre, en général à l'échelle locale, sans (...)
Flux touristiques
Dans le domaine du tourisme comme dans d'autres, les flux résultent de la confrontation entre une demande et une offre, ils résultent d'un marché, que ce soit à l'échelle nationale ou à l'échelle régionale et mondiale.
Les flux majeurs sont actuellement de trois types :
- flux internes aux pays développés d'Europe et d'Amérique du Nord ;
- flux internationaux entre ces pays ;
- flux de moyenne distance entre ces pays et leur périphérie (Europe vers la zone (...)
Folklore, folklorisation
Si l’usage du terme folklore est courant et anciennement mobilisé, dans le sens de mise en scène des traditions d’un groupe culturel, celui de folklorisation est plus récent. Émanant des sciences sociales et humaines (anthropologie, ethnologie, voire sociologie), la folklorisation peut être définie comme un processus de sélection des particularités culturelles considérées comme les plus authentiques, dans le but de les promouvoir, notamment pour une mise en valeur touristique ou une (...)
Géographie du tourisme
La géographie du tourisme regroupe l’ensemble des études de géographie concernant le tourisme, ses lieux, ses flux, ses acteurs, ses pratiques… Cette discipline s’est peu à peu affirmée comme une branche majeure de la géographie humaine. Rémy Knafou (2023) date son émergence progressive de la charnière des années 1960 (la publication de thèses sur ce sujet) aux années 1980 (la publication de plusieurs manuels universitaires). Il s’agissait alors d’une géographie « enfermée dans (...)
Géotourisme
Le géotourisme désigne une forme de tourisme de nature exploitant les particularités géologiques des sites visités. Nathalie Cayla et Mélanie Duval-Massaloux (2013) le définissent plus généralement comme l'ensemble des « pratiques touristiques en lien avec la découverte de la Terre ». Outre la promenade ou la randonnée sous toutes ses formes, et l’observation de paysages, ce tourisme peut reposer sur des pratiques comme l’escalade ou les sports d’eau (canoë, kayak, rafting, (...)
Guide de voyage
Un guide touristique ou guide de voyage est un ouvrage concernant un espace particulier (ville, région, pays…) et contenant des informations diverses destinées aux touristes : informations d’ordre pratique, culturel, conseils divers… Héritiers pour partie des récits de voyage, les premiers guides touristiques sont nés au début du XIXe en Angleterre (Murray) et en Allemagne (Baedeker). En Angleterre, ils accompagnaient ce voyage initiatique des jeunes hommes de la bourgeoisie qu’on appelait (...)
Habitabilité
Le terme habitabilité est un néologisme qui qualifie l'ensemble des conditions de l'habiter d'un lieu (accessibilité, convivialité, citoyenneté, proxémies) aussi bien matérielles qu'idéelles. Le terme renvoie à une idée de l’habiter plus large que le fait de résider. L’habitabilité d’un lieu est liée à l’existence de possibilités suffisantes de création et d’adaptation permettant aux individus de se l’approprier. Les approches par l’habitabilité étudient la façon dont le (...)
Affiner les résultats par :