Vous êtes ici : Accueil Vocabulaire et notions générales

Vocabulaire et notions générales

Publié le 13/12/2012
Auteur(s) : réalisation : Sylviane Tabarly, Marie-Christine Doceul, et Jean-Benoît Bouron (ENS de Lyon, Dgesco),
avec la collaboration de Jean-Louis Carnat (IA-IPR) et les contributions des étudiants de master de l'ENS de Lyon dirigés par Emmanuelle Boulineau.
Une sélection de termes et de notions utilisés en géographie.

Il existe 1037 termes dans l'ensemble de "vocabulaire et notions générales". Consultez l'aide à l'utilisation de "vocabulaire et notions générales".
 Yangzi
Le Yangzi est le troisième fleuve du monde par sa longueur (6 300 km). Il draine les eaux de 3 600 affluents. Son débit moyen est de 22 000 m³/s, et à l'embouchure, le débit annuel est de 980 milliards de m³.
Dans l'organisation de l'espace chinois, le Yangzi est une limite entre les terres organisées depuis les grandes plaines du Nord et les diverses périphéries méridionales du pays. Il est aussi un axe le long duquel un chapelet de foyers de peuplement constitutifs du monde chinois (...)
 Yield management
Le yield management est une technique de gestion développée aux États-Unis dans le contexte de dérégulation du secteur aérien dans les années 1980 et reposant sur une tarification différenciée. L'objectif est d'optimiser le revenu global, en faisant varier les prix en fonction d'un arbitrage permanent entre la demande et l'offre restante. Il s'attache donc à maximiser le profit plutôt que le simple volume des ventes. Particulièrement adapté au marketing des services, le yield management (...)
 Yuan RenMinBi (RMB) et marchés financiers
Avant 1978, il n'existait qu'un seul taux de change officiel pour la monnaie chinoise, le yuan renminbi (RMB dans certaines statistiques). Les échanges commerciaux extérieurs étaient alors assez faibles et le RMB servait de simple unité de compte aux sociétés du commerce extérieur (SCE). De 1979 à 1987, pour accompagner les premières réformes de libéralisation, le gouvernement chinois introduit un double taux de RMB : parallèlement au taux officiel, un taux de marché correspond au jeu de (...)
  Zone industrialo-portuaire (ZIP)
Une zone industrialo-portuaire est un espace qui associe des activités portuaires et industrielles dans un système économique et spatial complexe. Elle peut être localisée sur un littoral maritime ou sur une voie d'eau intérieure.
La notion de ZIP apparaît après la Seconde Guerre mondiale, dans un contexte d'ouverture massive des échanges et de maritimisation de l'industrie lourde. C'est au Japon que se développèrent les premières plateformes industrialo-portuaires, appelées MIDAs (...)
 Zipf (loi ou règle de)
Du nom de celui qui l'a énoncée en 1949 (G.K. Zipf), cette règle de distribution rang/taille appliquée aux villes consiste à les classer en fonction du rang de leur population. La relation qui s'établit entre la population de chaque ville et son rang hiérarchique dans un classement par nombre d'habitants serait une constante : ainsi, la première ville est plus peuplée que la deuxième dans un rapport qui serait universel dans le temps et dans l'espace, tout comme le rapport entre la deuxième et (...)
 Zones Naturelles d'Intérêt Ecologique, Faunistique et Floristique (ZNIEFF I et II)
Zone naturelle présentant un intérêt écologique, faunistique ou floristique particulier ayant fait l'objet d'un inventaire scientifique national sous l'autorité du Muséum National d'Histoire Naturelle pour le compte du Ministère de l'Environnement. On en distingue deux types : I - désignant des zones ponctuelles ; II - désignant des unités géographiques plus complexes et riches : vallée, espace humide, forestier, etc. À ce jour, l'inventaire des ZNIEFF concerne par exemple : les zones (...)
 Zonage en Aires Urbaines (ZAU)
En 1996, l'Insee a substitué ce découpage et cette nomenclature spatiale aux Zones de Peuplement Industriel et Urbain (ZPIU) pour étudier les villes et leur territoire d'influence, sur les données du recensement de 1990.  En effet, les ZPIU représentaient en 1990, les trois quarts du territoire métropolitain (contre un tiers en 1975 et la moitié en 1982) et 96 % de la population.
Fondé sur les emplois et les déplacements domicile-travail, ce découpage fonctionnel décline le territoire (...)
 Zonages d'inventaire ou de protection et sauvegarde
Différents types de zonages contribuent à inventorier et parfois à "protéger" habitats et paysages. Par exemple :
- Les Zones du patrimoine architectural, urbain et paysager (ZPPAUP) qui ont remplacé, en 1993 (loi "paysage") les ZPPAU créées en 1983. Les Commissions régionale du patrimoine et des sites (CRPS) donnent leur avis sur les permis de construire ou de démolir aux abords et en covisibilité d'un monument historique, d'un secteur sauvegardé ou d'une ZPPAUP.
- Les Zones (...)
 Zone de chalandise
Définies par l'INSEE pour les besoins de l'Inventaire communal 1998, les zones de chalandise résultent de l'effet de polarisation des communes pour une cinquantaine de services élémentaires. Toute commune appartient à une seule zone mais leur découpage ne respecte pas nécessairement les limites administratives.
Zones de  chalandise et zones d'emploi ne coïncident pas.(...)
 Zone économique exclusive (ZEE)
La ZEE est une bande de mer ou d'océan située entre les eaux territoriales et les eaux internationales, sur laquelle un État riverain (parfois plusieurs États dans le cas d'accords de gestion partagée) dispose de l'exclusivité d'exploitation des ressources. 
La création des ZEE relève de la troisième conférence de l'Organisation des Nations Unies sur le Droit de la Mer, lors de l'adoption de la Convention de Montego Bay (10 décembre 1982). Le texte définit la ZEE comme une bande (...)
 Zone euro / Union économique et monétaire (UEM)
L'Union économique et monétaire (UEM) a été conclue à Maastricht en décembre 1991 et lancée d'abord dans onze États membres. Deux ans plus tard, la Grèce les a rejoints. Le 1er janvier 2002, l'euro a été introduit dans les États membres de la zone euro en billets et en pièces, remplaçant successivement les anciennes monnaies nationales et il est aujourd'hui la seule monnaie pour plus de 300 millions d'européens.
L’adoption de l’euro par les nouveaux États membres est prévue (...)
 Zone humide
Expression générique désignant des espaces et des milieux de transition entre la terre ferme et l'eau tels que : marais, marécage, tourbières, terrains inondables, vasières, estuaires, lagunes, etc. Cette appellation, banale à l'origine, s'est imposée aussi bien dans le monde des naturalistes que dans celui des aménageurs : elle correspond au wetland des Anglo-Saxons.

En situation littorale, on désigne sous le terme de zone humide l'ensemble des aires dont le sous-sol est trop (...)
 Zone d'emploi
Conçue par l'administration pour mener des études locales sur le marché du travail, la zone d'emploi est un espace géographique à l'intérieur duquel la plupart des actifs résident et travaillent, et dans lequel les établissements peuvent trouver l'essentiel de la main d'œuvre nécessaire pour occuper les emplois offerts.
Il s'agit d'un territoire assez vaste (plusieurs cantons), homogène par ses solidarités économiques (le principal critère de cohérence pris en compte étant celui (...)
 Zone frontalière
Il peut être difficile de distinguer la "zone frontalière" de la "région frontalière" tant ces deux termes sont souvent interchangeables. Mais, à la définition globalisante de la région frontalière, fait face celle plus partielle de zone frontalière, espace restreint défini a posteriori par des critères sélectionnés qui ne recouvrent pas tous les aspects constituant une région, mais qui relèvent plutôt de tel ou tel aspect de la réalité socio-économique et culturelle. La profondeur de (...)
 Zone grise
Les mobilités potentielles sont loin d'être les mobilités réelles sur Terre. De nombreuses difficultés, autres que naturelles et technologiques, peuvent interdire ou réduire la mobilité sur tel ou tel espace et territoire enclavé. Elles sont le plus souvent d'ordre géopolitique. Tel pays sera à l'écart des échanges ou de la circulation : la Corée du Nord par exemple. L'insécurité, les risques dans de vastes régions est une entrave aux échanges. Ainsi, les attaques de navire, de camions, (...)
 Zoonose / Parasitose
Une zoonose est, selon la définition de l'OMS, une infection ou infestation naturellement et directement transmissible des animaux à l’homme et vice-versa. Elle se transmet par divers agents biologiques vivants (bactéries, champignons, parasites) ou non-vivants (virus, prions...) : rage, toxoplasmose, brucellose, fièvre hémorragique à virus Ebola (FHVE), encéphalité spongiforme bovine (ESB), maladie de Lyme, paludisme en sont autant d'exemples. Les agents biologiques responsables des zoonoses (...)
 Zone de revitalisation rurale (ZRR)
Le classement en Zones de Revitalisation Rurale (ZRR) donne accès à un régime fiscal dérogatoire à des communes peu denses et fragiles économiquement. Ce régime repose essentiellement sur des dérogations fiscales destinées aux entreprises.
Depuis 2015 (entrée en vigueur au 1er juillet 2017), les critères de classement ont été clarifiés, et le classement se fait par EPCI et non plus par commune. Pour être classé en ZRR, un EPCI doit cumuler : 
- une densité de population (...)
Actions sur le document