Vous êtes ici : Accueil Glossaire

Glossaire

Publié le 13/12/2012
Auteur(s) : Sylviane Tabarly, professeure agrégée de géographie retraitée, responsable éditoriale de Géoconfluences de 2002 à 2012 - Dgesco et École normale supérieure de Lyon
Marie-Christine Doceul, professeure de chaire supérieure, responsable éditoriale de Géoconfluences - DGESCO, ENS de Lyon
Jean-Benoît Bouron, Agrégé de géographie, responsable éditorial de Géoconfluences - Dgesco, Université de Lyon, ENS de Lyon.
Contributions de :
Jean-Louis Carnat
Samuel Depraz, maître de conférences en géographie-aménagement - Université de Lyon, Université Jean Moulin Lyon 3.
Étudiants de master de l'ENS de Lyon dirigés par Emmanuelle Boulineau
Auteurs des articles
Le vocabulaire de la géographie : définitions de termes et de notions géographiques Plus d'un millier d'entrées pour découvrir des mots, faire des liens, consolider ses connaissances, ou trouver des pistes bibliographiques...

Il existe 3 résultats dans Glossaire correspondant aux critères suivants : Supprimer le critère Q
 Quartiers prioritaires de la politique de la ville (2014-2020)
« Les quartiers prioritaires de la politique de la ville (2014-2020) sont issus d’un zonage de la loi de programmation pour la ville et la cohésion urbaine promulguée le 21 février 2014 qui réforme la géographie prioritaire de la politique de la ville en se basant sur un critère unique, celui du revenu, la méthode d’identification des nouveaux quartiers prioritaires repère les zones de concentration urbaine de population à bas revenus selon deux références : le décrochage, d’une (...)
 Quilombo (Brésil)
Les origines du peuple brésilien sont étroitement liées à la traite des esclaves. Entre le XVIe et le XIXe siècles près de 4 millions d’esclaves africains seraient arrivés au Brésil, or, en 1872, la population esclave y était estimée à 1,5 million ! Ce qui montre la dureté particulière de leur condition (par comparaison, les États-Unis ont reçu environ 400 000 esclaves africains pendant toute la période de la traite atlantique et comptaient, en 1860, plus de 4 millions d’esclaves). (...)
 Quota de production
Pour réguler le marché, les pays producteurs, les membres de l’Opep par exemple, peuvent se répartir des quotas de production revus périodiquement en fonction de l’évolution du marché international. L’exercice se révèle en général difficile, tient compte des pressions extérieures et de la situation géopolitique internationale et donne lieu à des tractations délicates entre délégations.(...)
Actions sur le document