Vous êtes ici : Accueil Vocabulaire et notions générales

Vocabulaire et notions générales

Publié le 13/12/2012
Auteur(s) : réalisation : Sylviane Tabarly, Marie-Christine Doceul, et Jean-Benoît Bouron (ENS de Lyon, Dgesco),
avec la collaboration de Jean-Louis Carnat (IA-IPR) et les contributions des étudiants de master de l'ENS de Lyon dirigés par Emmanuelle Boulineau.
Une sélection de termes et de notions utilisés en géographie.

Il existe 1028 termes dans l'ensemble de "vocabulaire et notions générales". Consultez l'aide à l'utilisation de "vocabulaire et notions générales".
 Villages indiens
Une large majorité de la population indienne (68.7 % en 2011) vit dans des villages. On compte presque 600 000 villages au sens du Census, à savoir des communes rurales dirigées par un conseil de village élu ou panchayat.
L’observation des transformations des espaces ruraux amène à repenser l’échelle du « village ». Celui-ci ne peut évidemment plus aujourd’hui être conçu comme un isolat ; il est traversé par des flux de personnes, de produits et d’information qui le relie (...)
 Ville centre / Centre-ville
La ville centre est la commune centrale (dans ses limites administratives) d'une agglomération, elle lui a donné naissance. Son poids relatif dans l'aire urbaine est variable.
À ne pas confondre avec le centre-ville (downtown) qui désigne le noyau central (en général le cœur historique ou le centre décisionnel) de la ville.

Mise à jour : juillet 2015(...)
 Ville durable
Le processus de concentration des populations dans les villes a différentes conséquences, aux dimensions souvent environnementales, certaines positives, certaines négatives.
En effet, les villes permettent des économies d'échelle, en matière de transport par exemple, qui peuvent être intéressantes : ainsi, les lignes de Transport en commun en site propre (TCSP) deviennent rentables et dispensent du recours à des solutions individuelles. Par contre, les phénomènes de péri-urbanisation, (...)
 Ville intelligente (smart city)
« Les smart cities sont des espaces urbains qui utilisent les données issues de capteurs ainsi que les nouvelles technologies, pour mieux consommer leurs ressources, faire des économies d’énergie, répondre plus efficacement à nos besoins, renforcer la sécurité et mieux gérer leur territoire à court terme. » (Manon Bril)
L'émergence et la généralisation de l'usage des nouvelles technologies par les individus a permis l'accumulation d'un très grand nombre de données concernant les (...)
 Ville néolibérale
Le concept de « ville néolibérale » (Hackworth, 2007) désigne la ville « entrepreneuriale », tournée vers l’attraction des ressources, des emplois, du capital, des innovations. À partir du tournant des années 1970-1980, la ville néolibérale orientée vers l’offre tend à remplacer la ville keynésienne orientée vers la demande.
Le contexte de libéralisation des échanges marchands conduit à un durcissement de la concurrence interurbaine : les villes cherchent chacune à attirer (...)
 Ville ordinaire
D’apparition récente en histoire de l’architecture et de l’urbanisme, le concept de « ville ordinaire » désigne la partie spontanée, impensée de la ville. Il s’applique à l’espace urbain tel qu’il s’est tissé au cours de l’histoire, en marge des plans de développement et d’urbanisme, des monuments et des réalisations architecturales d’envergure.
Voir :
Anne-Sophie Clémençon, Image à la une : La ville ordinaire : le laboratoire lyonnais de la rive gauche du (...)
 Politique de la ville en France
Dans les années 1980, une succession d'émeutes urbaines (Lyon, Paris, Marseille, Avignon) révélaient le mal-être de certains quartiers, de certaines banlieues. Ces territoires coïncidaient souvent avec ceux des "grands ensembles" (barres, immeubles) tels qu'ils s'étaient développés au cours des années 1950 et 1960 (dans le cadre des ZUP par exemple). Il s'agissait alors de traiter une situation d'urgence. Mais ces grands ensembles se sont par la suite dégradés et ont fini par concentrer les (...)
 Ville touristique
La ville touristique est une appellation générique qui traduit plusieurs modalités de la mise en tourisme ou différents processus d’évolution des lieux touristiques : ville à fonction touristique, ville-étape, ville-station, ville "touristifiée".
La ville à fonction touristique est un lieu investi par le tourisme par insertion d’une fonction touristique dans l’espace. Ce qui aboutit à la territorialisation touristique de certains secteurs de la ville mais sans modifier la structure (...)
 Ville-usine
La ville-usine (company town ou mill town en anglais) est une ville entièrement née de l’activité industrielle, construite et organisée en fonction de cette dernière et où l’essentiel du bâti est lié, directement ou indirectement, au système productif industriel. Elle se distingue de la ville industrielle, qui existait déjà avant d'accueillir de nombreuses usines.
La ville-usine est le produit territorial de la Révolution industrielle et du système paternaliste. À partir des (...)
 Villes et frontières
Associer villes et frontières revient à articuler deux concepts clés de la géographie aux multiples acceptions. On s'en tiendra ici aux  répercussions de la frontière entre États sur la forme et les  fonctions urbaines. On peut distinguer plusieurs types d'articulation  entre ville et frontière en se fondant sur le degré d'ouverture et  l'étendue des fonctions de la frontière :
- la ville-frontière renvoie à la ville coupée par la frontière. La frontière est encore active (...)
 Villes indiennes
Le Census of India propose une définition harmonisée de la ville depuis 1961. Relativement restrictive par rapport aux définitions d'autres pays, elle est une des raisons du faible taux d’urbanisation du pays.
Le recensement indien distingue la ville (town) du village. Il distingue ainsi deux sortes de villes :

- les villes dites « statutaires » (statutory towns) sont un ensemble de localités reconnues comme urbaines par leur statut administratif. Il s'agit de villes ayant (...)
 Villes nouvelles
Noyaux urbains, résultant d'une politique volontariste, implantés en périphérie des très grandes villes (Londres, Paris mais aussi Le Caire, etc. ...) dans l'intention de les décongestionner et de maîtriser leur croissance. Elles se sont inscrites dans un milieu préalablement rural où elles ont induit de profonds bouleversements.

En France, c'est l'heure des bilans et de la normalisation : les villes nouvelles de la périphérie parisienne rentrent dans le droit commun, les (...)
 Vin
La définition qui prévaut jusqu’à présent, prônée par l’Organisation internationale de la vigne et du vin (OIV) depuis 1924 considère le vin comme un "produit obtenu exclusivement par la fermentation alcoolique, totale ou partielle, de raisins frais, foulés ou non, ou de moûts de raisins". Une telle définition freine le processus d’industrialisation du secteur viti-vinicole. Elle proscrit tout d’abord strictement toute aromatisation du vin, comme le serait l’emploi de copeaux de bois. (...)
 Viniflhor
Viniflhor est issu de la fusion de l’Onivins et de l’Oniflhor en 2005. C'est un Établissement public chargé des filières vin, fruits, légumes et horticulture. Il participe à l’élaboration de la réglementation, analyse l’évolution des marchés et met en œuvre les soutiens nationaux et communautaires destinés aux filières dont il a la charge.
Ses activités sont, depuis le 1er avril 2009, reprises par FranceAgriMer, l'Établissement national des produits de l'agriculture et de la (...)
 Visibilité (régime de)
Les objets sociaux sont aussi spatiaux, ce qui fait de l'adjectif socio-spatial un pléonasme (Lussault, 2003). Néanmoins ces objets dans leur grande variété ont une visibilité très inégale. On parle du régime de visibilité des substances sociales pour évoquer leur présentation aux regards.
Dans le domaine religieux, les lieux de pratique religieuse ont une plus ou moins forte visibilité. Certains lieux de culte dans les banlieues françaises ont une visibilité très faible, même (...)
 Vitesse et immédiateté
La course à la vitesse a été une obsession majeure des XIXe et XXe siècles et elle est toujours au cœur des aspirations du monde contemporain. Le juste à temps impose de nouveaux rythmes, davantage de flexibilité. Le "temps réel", celui de l'immédiateté, règnent dans le monde de l'information et de la communication. Par ailleurs, le XXe siècle a permis l'explosion des moyens de communication individuels aboutissant à des modes de plus en plus diversifiés de mobilité, tant physique que (...)
 Viti-viniculture
La viti-viniculture, c'est l'ensemble des activités qui conduit de la grappe au vin.
Elle comprend la viticulture (de vitis, vigne), autrement dit la culture de la vigne, et la vinification (de vinum, vin), autrement dit l'élaboration du vin.
Voir le dossier de Géoconfluences, Le vin entre sociétés, marchés et territoires.(...)
 Voisinage (Politique européenne de / PEV)
Dans son acception courante, le "voisinage" désigne à la fois la proximité dans l'espace de lieux /objets /personnes et les relations entre voisins. Le voisinage, c'est aussi l'ensemble des espaces fréquentés par un acteur (individuel ou collectif), c'est donc un objet géographique qui fluctue selon les interactions spatiales de cet acteur.
La Politique européenne de voisinage (PEV) est née, en 2003, de la nécessité de redéfinir les liens que l'Union Européenne entretient avec les pays (...)
 Voucher
Un voucher est un bon que l'on échange contre un service. Aux États-Unis, les vouchers désignent couramment les bourses scolaires accordées aux familles modestes afin qu'elles puissent opter pour l'établissement scolaire de leur choix.
Mise à jour : juillet 2015(...)
 Voyageur
Un voyageur est une personne qui parcourt un ensemble de lieux plus ou moins éloignés de son domicile habituel. Dans la littérature consacrée au tourisme, le voyageur est fréquemment opposé au touriste, le premier étant censé visiter les lieux de manière plus informée, plus intelligente, plus sensible que le second. Il s’agit évidemment d’une représentation. En fait, le voyageur présente un avantage objectif par rapport au touriste : c’est de l’avoir précédé dans le temps. De tout (...)
Actions sur le document