Vous êtes ici : Accueil Glossaire Insularité

Insularité

Publié le 18/02/2013

Les îles couvrent environ 4% de la Méditerranée et sont inégalement réparties : poussières insulaires des mers Egée, Ionienne, de Dalmatie, ou pavages plus importants représentés par les grandes îles telles que Chypre, la Sicile, la Crête, la Sardaigne, la Corse.
Les îles participent pleinement aux images et aux mythes de la Méditerranée. Mais, de nos jours, l'insularité méditerranéenne renvoie à une double caricature. D'un côté les images idylliques des voyagistes avec la mer bleu azur, les plages ensoleillées, le pittoresque des lieux (ruines antiques, criques secrètes, villages de pêcheurs, etc.). D'un autre côté, des réalités qui sont souvent celles de toute insularité : l'éloignement et l'isolement relatifs, le particularisme culturel qui peut confiner à l'archaïsme, l'exigüité des lieux, la rareté de certaines ressources. A la croisée de ces deux réalités, le choc peut être brutal avec son cortège de dénaturation des paysages, de spéculation foncière sur fond de dépeuplement des populations permanentes, de déstructuration des sociétés traditionnelles, etc.
Les îles contribuent fortement à articuler l'espace méditerranéen, à créer des liens, des ponts entre ses différents rivages. Elles sont parfois aussi des enjeux disputés : de l'îlot du Persil (voir l'entrée frontières) à l'île de Chypre, elles cristallisent les tensions et les rivalités.