Vous êtes ici : Accueil Glossaire

Glossaire

Publié le 13/12/2012
Auteur(s) : Sylviane Tabarly, professeure agrégée de géographie retraitée, responsable éditoriale de Géoconfluences de 2002 à 2012 - Dgesco et École normale supérieure de Lyon
Marie-Christine Doceul, professeure de chaire supérieure, responsable éditoriale de Géoconfluences - DGESCO, ENS de Lyon
Jean-Benoît Bouron, Agrégé de géographie, responsable éditorial de Géoconfluences - Dgesco, Université de Lyon, ENS de Lyon.
Contributions de :
Jean-Louis Carnat
Laurent Carroué, Directeur de Recherche IFG, Inspecteur Général de l'Éducation Nationale - IGEN, Université Paris VIII
Anne-Sophie Clémençon, Historienne des formes urbaines et de l’architecture - Chercheuse-photographe associée au laboratoire « Environnement, Ville, Société », Université de Lyon.
Samuel Depraz, maître de conférences en géographie-aménagement - Université de Lyon, Université Jean Moulin Lyon 3.
Étudiants de master de l'ENS de Lyon dirigés par Emmanuelle Boulineau
Auteurs des articles
Le vocabulaire de la géographie : définitions de termes et de notions géographiques Plus d'un millier d'entrées pour découvrir des mots, faire des liens, consolider ses connaissances, ou trouver des pistes bibliographiques...

Il existe 125 résultats dans Glossaire correspondant aux critères suivants : Supprimer le critère C
 Charismatique
Le charismatisme ou « mouvement (ou renouveau) charismatique » désigne un phénomène religieux qui  veut redonner vigueur, comme au temps des premiers chrétiens, aux charismes personnels et qui affecte, à des degrés divers, la plupart des grandes Églises.
Une soixantaine d'années après la fondation du pentecôtisme première vague, des chrétiens de l'université Duquesne de Pittsburgh (Pennsylvanie) créèrent, en 1967, un mouvement charismatique, qui s'étendit bientôt dans les (...)
 Charte française de l'environnement
Le 1er juin 2004, les députés de l'Assemblée nationale ont adopté une Charte de l'environnement inscrite dans le préambule de la Constitution de la Ve république révisée pour la première fois depuis 1958. À égalité des droits de l'homme et du citoyen de 1789 et des droits économiques et sociaux de 1946, elle consacre le droit de chacun à "vivre dans un environnement équilibré et respectueux de la santé". La principale innovation du texte, mais aussi la plus controversée, porte sur (...)
 Charter schools
On appelle charter schools, les écoles publiques confiées à des entreprises privées spécialisées dans l'éducation qui ont mandat (charter) pour rétablir des conditions optimales d'enseignement et de gestion. Ces écoles bénéficient d'une large autonomie tout en étant financées par des fonds publics. Elles proposent des programmes spéciaux et recrutent sur un système de loterie. Les parents déposent des dossiers et sont ensuite tirés au sort. On en compte environ 5 000 aux Etats-Unis soit (...)
 Chinafrique
La très rapide montée en puissance de la présence chinoise dans une large partie de l'Afrique a incité à parler d'une Chinafrique, qui supplanterait une Françafrique à l'agonie et, plus généralement, les intérêts occidentaux sur le continent. Ce concept a été largement repris par les journalistes et le monde des médias.
Précisons tout d'abord que l'expression, qui intègre l'ensemble des États du continent africain, permet mal de saisir des situations économiques pourtant très (...)
 Choke point (passage stratégique ou goulet d'étranglement)
On parle de « choke point » pour désigner un passage stratégique en matière de transports. Les passages clefs pour le transport maritime sont les goulets d’étranglement, étroits, peu profonds, talons d’Achille de l’économie mondialisée. Ce sont des détroits ou des canaux qui s’accompagnent d’une limite de capacité des navires.
Le canal de Panama, le canal de Suez, le détroit de Malacca et le détroit d'Ormuz représentent les quatre plus importants « choke points » du (...)
 Chorème, chorématique
« Le chorème est la structure élémentaire de l'espace géographique », selon les termes de Roger Brunet (1980). Le terme est indissociable de cet auteur et de l'école géographique qui l'a entouré. Il a été largement popularisé, en particulier dans la géographie scolaire, par l'intermédiaire du GIP Reclus et d'ouvrages tels que la Géographie universelle. 
Les chorèmes étaient des formes simples (la maille, le front, la synapse...) dont la combinaison permettait de (...)
 Choroplèthe, choroisoplèthe (carte)
La carte choroplèthe représente des données par des plages de valeur discrétisées. Elle convient surtout à la représentation de caractères quantitatifs relatifs (taux, indices, densités) ou de caractères qualitatifs ordonnés (notion de hiérarchie).
La carte choroisoplèthe représente des données par des isolignes (lignes d’égale valeur) ordonnées en plages de couleur discrétisées.
Définition proposée par Samuel Depraz
janvier 2017(...)
 Chypre
Depuis 1974, l'île de Chypre est divisée. Au Sud, la République de Chypre qui abrite la communauté chypriote grecque, est la seule autorité reconnue par la communauté internationale. Au Nord, une République turque de Chypre-Nord (RTCN) autoproclamée en 1983 et qui n'est reconnue que par la Turquie. Elle occupe la zone envahie en 1974 par les troupes turques en riposte au coup d'État d'ultranationalistes chypriotes grecs qui souhaitaient le rattachement de l'île à la Grèce. Entre les deux, une (...)
 Cindynique
Science des risques et du danger, la cindynique (du grec κίνδυνος, danger, péril) propose « d’échapper à l’illusion de la fatalité » suscitée par les catastrophes. Elle relève d'une approche globale des risques largement fondée sur la théorie des systèmes complexes et elle en propose une approche transversale, quelle que soit leur nature (technologique, géopolitique, naturelle, etc.). Les cindyniciens, spécialistes de la gestion des risques et souvent ingénieurs de formation, (...)
 Cinquante (50) pas géométriques
Dès les origines de la colonisation des terres d'outre-mer, le souverain s'était réservé une bande littorale de cinquante pas (81,20 m) qui ne pouvait être concédée aux particuliers et qui remplissait une mission stratégique de défense contre les incursions ennemies. Cette spécificité a été conservée outre-mer, notamment au moment de la départementalisation en 1946 des quatre "vieilles colonies". Le décret du 30 juin 1955 fait passer les 50 pas géométriques du domaine public au domaine (...)
 Circulation
En géographie, la circulation est l'une des modalités de la mobilité. Les mobilités circulatoires concernent des déplacements non linéaires, multiples et fait de retours. Alors que la mobilité a longtemps été perçue comme une somme de déplacements allant chacun d'un point A à un point B, étudier les circulations permet de repérer les retours en arrière et les choix d'itinéraires, tout en s'intéressant aux acteurs (les personnes qui se déplace mais également celles qui facilitent ou (...)
 Cité-jardin, « banlieue-jardin »
Une cité-jardin est une forme urbaine utopique, théorisée au XIXème siècle par Ebenezer Howard dans la lignée des penseurs de l'habitat et de l'urbanisme social ou socialiste (Saint-Simon, Fourrier, Godin...)
Pour Howard, les trois critères principaux de la cité-jardin sont :
(1) une « morphologie indépendante », qui réfère à la ceinture verte qui doit les entourer ;
(2) « un fonctionnement autonome et efficace selon l’idéal (...)
 Citoyenneté européenne
Consacrée par les traités (article 20 du Traité sur le fonctionnement de l'Union européenne et article9 du Traité sur l'Union européenne), la citoyenneté européenne est le premier levier de la formation de l'identité européenne. Elle se différencie principalement de la citoyenneté des États membres, qu'elle vient compléter, par le fait que les droits qu'elle confère aux citoyens ne sont pas assortis de devoirs.
Le statut de la citoyenneté de l'Union signifie pour tout citoyen de (...)
 City
Aux États-Unis, entité urbaine dotée d'une charte octroyée par la législature de l'État. Chaque Etat fixe un seuil minimal de population pour attribuer cette charte à une communauté de plusieurs milliers d'habitants qui en font la demande.(...)
 City-region
La city-region ou ville région peut être définie comme l’association de deux éléments distincts mais néanmoins en interrelations : la ville centre possédant des fonctions importantes et des activités économiques relativement diverses, et son espace périphérique, composé de zones urbaines mais aussi rurales, polarisées par la ville centre. Cet espace périphérique est généralement défini comme l’arrière-pays et la zone d’influence directe de la ville centre : c’est l’espace (...)
 Classement (ranking)
Classements et autres "ranking" se multiplient sous des formes de médiatisation variées, de la publication universitaire aux magazines à grand tirage. Pour ce qui concerne les villes, différents classements comparent leur qualité de vie, leur offre d'emploi, leur développement, etc. Lorsqu'ils sont favorables ces classements sont instrumentalisés par les chambres de commerce ou les gouvernements. Les méthodes adoptées sont diverses, en fonction des objectifs poursuivis et des niveaux d'échelle (...)
 Climat méditerranéen
Seule mer à avoir donné son nom à un type climatique régional, la Méditerranée, dans son extension spatiale habituellement retenue, ne se confond toutefois pas complètement avec l'aire du climat méditerranéen : des nuances, désertiques sur sa partie méridionale, continentales dans sa partie nord (Adriatique), ou relatives aux effets du relief, en complexifient la réalité.
Le climat méditerranéen s'insère dans le groupe des climats tempérés. Ses principaux caractères résultent, (...)
 Climat tempéré
Le terme de « climat tempéré » désigne, dans le langage courant, les climats contrastés des régions comprises entre les 30° et les 60° de latitude, voire tous les climats situés entre un tropique et un cerce polaire.
La délimitation des zones climatiques a toujours fait l'objet d'égocentrisme de la part de ceux qui en sont les auteurs. Les géographes arabes de l'époque médiévale considéraient que leur zone climatique était la plus favorable à l'épanouissement des sociétés (...)
 Climat, réchauffement, changement et variabilité climatiques
Le système climatique est un système extrêmement complexe dont les éléments (atmosphère, hydrosphère, cryosphère, géosphère, biosphère dont les sociétés humaines) sont en interaction. Il évolue dans le temps sous l’effet de ses propres éléments dynamiques internes et en raison de forçages (contraintes) externes tels que les variations orbitales, l’évolution et les cycles solaires, les éruptions volcaniques majeures et de forçages anthropiques tels que la modification de la (...)
 Climax, climacique
Désigne un état d'équilibre atteint par la végétation spontanée dans un milieu donné et stable, en excluant l'action humaine. Le climax serait donc ce vers quoi tend spontanément la nature en l'absence d'anthropisation, d'artificialisation(...)
Actions sur le document