Vous êtes ici : Accueil / Glossaire

Glossaire

Publié le 13/12/2012
Auteur(s) : Sylviane Tabarly, professeure agrégée de géographie, responsable éditoriale de Géoconfluences de 2002 à 2012 - Dgesco et École normale supérieure de Lyon
Marie-Christine Doceul, professeure de chaire supérieure, responsable éditoriale de Géoconfluences - DGESCO, ENS de Lyon
Jean-Benoît Bouron, agrégé de géographie, responsable éditorial de Géoconfluences - DGESCO, ENS de Lyon.
Contributions de :
Jean-Louis Carnat
Laurent Carroué, inspecteur général de l’éducation, du sport et de la recherche, directeur de Recherche à l’IFG - Éducation nationale, Université Paris VIII
Anne-Sophie Clémençon, Historienne des formes urbaines et de l’architecture - Chercheuse-photographe associée au laboratoire « Environnement, Ville, Société », Université de Lyon.
Samuel Depraz, maître de conférences en géographie-aménagement - Université de Lyon, Université Jean Moulin Lyon 3.
Étudiants de master de l'ENS de Lyon dirigés par Emmanuelle Boulineau
Auteurs des articles
Le vocabulaire de la géographie à travers des propositions de définitions de termes et de notions géographiques. Plus d'un millier d'entrées pour découvrir des mots, faire des liens, consolider ses connaissances, trouver des pistes bibliographiques... Ce glossaire est en perpétuelle amélioration. Les définitions ne comportant pas de date sont les plus anciennes.

Il existe 67 résultats dans Glossaire correspondant aux critères suivants : Supprimer le critèreÉtats-Unis : espaces de la puissance, espaces en crises
Edgeless city
Robert Lang (2003) répond au terme d’edge city de Joel Garreau (1991) en présentant le concept concurrent d’edgeless city. Il désigne ainsi une forme de déploiement diffus des espaces d’activité en dehors de la ville centre, dans les banlieues denses ainsi que les franges urbaines. Cette figure spatiale ignore le piéton, est inaccessible sans voiture, et fait le pendant fonctionnel à la généralisation du lotissement planifié. Selon R. Lang, les edgeless cities sont un phénomène bien (...)
Empowerment
La notion d'empowerment est très en vogue depuis les années 1990 dans le monde à propos des plus pauvres. Elle désigne l’accès à plus de pouvoirs des catégories les plus défavorisées : les femmes, les pauvres ou les minorités ethniques ou sociales. Quand elle est traduite en français, la notion d'empowerment devient « pouvoir d'agir » ou « autonomisation » ; elle désigne à la fois un processus et un résultat.
La rhétorique de l’empowerment associée à celle des droits de (...)
Ethnoburb
Ce terme, forgé en 2008 par Wei Li, désigne des espaces résidentiels ou commerciaux suburbains, en périphérie des grandes métropoles, caractérisés par la diversité des communautés qui y résident (multiethniques, multiculturelles, multilingues, et bien souvent multinationales). Dans la plupart d’entre elles, un groupe minoritaire (Hispaniques et Latinos, ou Asiatiques) est significativement surreprésenté, mais n’y constitue pas nécessairement la majorité de la population.

(...)
Fédéral, fédéré
Le fédéralisme est un principe de souveraineté portant sur la répartition des compétences institutionnelles entre le gouvernement central de l'État fédéral et les gouvernements des collectivités fédérées qui le constituent. Il est fréquent, par métonymie, de désigner l'État fédéral par la capitale : par exemple Washington ou Berlin.
L'application la plus ancienne de ce principe en est la Constitution des États-Unis d'Amérique de 1787. La souveraineté du peuple américain (...)
Foreclosure
Le terme de foreclosure désigne un mécanisme de dépossession/repossession, une saisie par la banque de l'objet sur lequel porte un crédit. Il s'agit d'une procédure juridique qui permet à un prêteur en possession d’une hypothèque de la faire jouer, lorsque l’emprunteur-propriétaire n’a pas honoré ses échéances de remboursement et de paiement d’intérêts. Bien entendu, cette « repossession » du bien immobilier sert au prêteur à récupérer les sommes dues et conduit en général (...)
Gated community (quartier résidentiel fermé)
Les traductions françaises possibles sont résidence fermée, quartier résidentiel fermé ou enclave résidentielle fermée. La community en anglais est une petite communauté d'habitants, un quartier ou un groupe fréquentant un même lieu de culte ; le terme peut être un équivalent au mot quartier en français dans certains contextes. La gated community (pluriel : les gated communities) est un quartier homogène socialement, généralement habité par des populations aisées, clos, et accessible (...)
Gentrification
La gentrification désigne « les transformations de quartiers populaires dues à l’arrivée de catégories sociales plus favorisées, qui réhabilitent certains logements et importent des modes de vie et de consommation différents. » (Clair, 2018).
Le terme vient de l'anglais gentry, bourgeoisie ; il a un sens proche mais différent d'embourgeoisement. Caroline Clair (2018) précise que « le terme de "gentrification" a été inventé dans les années 1960 par le sociologue britannique (...)
Ghetto
Le terme de ghetto désigne un quartier d'une ville bien individualisé où sont regroupés les membres d'une communauté plus ou moins homogène. Le lieu éponyme se situe à Venise : l'île de Ghetto a été un lieu d'installation des Juifs chassés d'Espagne (1516). Le terme s'est ensuite étendu à l'espace de relégation des juifs dans les villes d'Europe centrale et orientale. Sous l'impulsion de l'École de Chicago, le ghetto est devenu, dans les villes américaines, un espace de regroupement (...)
Great Recession
La Great Recession ou Grande Récession désigne la crise financière qui a touché les États-Unis en 2007-2008 et ses conséquences. Elle est à distinguer de la Great Depression de 1929.
La crise dure officiellement selon les définitions du National Bureau of Economic Research, de décembre 2007 (début de la récession) à juin 2009 (début de la reprise), mais ses conséquences s'étendent bien après 2009 et bien au-delà des États-Unis.
Le FMI la considère comme la plus grave (...)
Green politics
On appelle green politics le courant politique qui vise à créer une société au modèle de développement durable, fondé sur la démocratie participative, la défense de l'environnement, la justice sociale et le pacifisme.
L'écologie politique est née dans les années 1970-80 en Europe, en même temps que sont créés des partis "verts", à commencer par "die Grünen", le parti vert allemand qui obtient ses premiers élus en 1983. Les green politics ont des partisans aujourd'hui dans tous (...)
Hobo
Le terme de hobo désigne dès la fin du XIXe siècle aux États-Unis les travailleurs migrants parcourant le pays en suivant les chantiers, et s'emploie ensuite plus largement pour parler des vagabonds, des individus sans domicile fixe ni travail régulier.
Grâce à l'ouvrage Le Hobo de Nels Anderson (1923), ces migrants ont fait l'objet d’une des plus célèbres enquêtes d’ethnologie urbaine qui firent la réputation de l’École de Chicago dans l’entre-deux-guerres.(...)
Grande vitesse ferroviaire (High speed rail)
La grande vitesse ferroviaire ou High-speed rail (HSR) est un type de transport ferroviaire plus rapide que le transport classique. Elle consiste à faire rouler des trains à grande vitesse sur des lignes en général dédiées, dites lignes à grande vitesse (LGV). Selon l’Union internationale des chemins de fer (UIC), la grande vitesse ferroviaire commence à 250 km/h. La première expérience eut lieu au Japon en octobre 1964 avec la mise en service du Shinkansen. Le record de vitesse sur rail par (...)
Incorporated areas
Aux États-Unis, les aires incorporées (incorporated areas) sont des territoires qui ont reçu une charte et qui sont gérés par une équipe municipale. On compte 37 000 municipalités incorporées totalement ou partiellement.
Les aires non-incorporées n'ont pas de charte. Ainsi, 25 % des habitants de Los Angeles n'ont pas de droit de vote municipal car leurs quartiers ne sont pas incorporés.(...)
Indice de dissimilarité
L'indice de dissimilarité proposé en 1955 par Duncan et Duncan s’est imposé dans les études de ségrégation résidentielle et scolaire. Cet indice compare les distributions de deux groupes à travers les unités spatiales, et mesure ainsi leur séparation spatiale. Il varie de 0 (similitude parfaite) à 1 (dissemblance la plus grande).
Pour compléter
- Duncan O.D. et Duncan B., 1955, « A Methodological Analysis of Segregation Indexes ». American Sociological Review, 41, pp. (...)
Inégalité, inégalités sociales
Les inégalités sociales sont l'une des grandes grilles d'analyse de la géographie. La géographie des inégalités n'est pas en soi une branche de la géographie mais un angle particulier de l'étude des rapports des sociétés à leur espace. Qu’on s’intéresse aux relations des sociétés à leur milieu ou bien à la géographie culturelle, l’étude des inégalités s’avère souvent une piste d’analyse pertinente. Si l’observation des écarts de richesse entre les classes sociales est (...)
Inner city
Quartier défavorisé, situé dans la ville centre de la métropole.(...)
Land bank
Aux États-Unis, les land banks sont des organismes publics ou des organisations à but non lucratif dont la mission est d'acquérir et de gérer les propriétés exclues du marché immobilier, soit parce que les dettes associées au titre de propriété excèdent la valeur du bien, soit parce que le propriétaire est introuvable ou ne paie pas les taxes dues à la Ville.
Apparues dans les années 1970, elles se sont développées à partir de 2002, quand la réforme de la législation relative (...)
Majority-minority
Aux États-Unis, un territoire “majority-minority “est  un territoire où une minorité raciale ou ethnique à l’échelle de tout le pays est majoritaire localement. Ce territoire peut être un État fédéré, un comté ou une ville.
Cinq États fédérés sont  “majority-minority “ : Hawaï (77,1 % de populations minoritaires en 2011), le District de Columbia (64,7 %), la Californie (60,3 %), le Nouveau-Mexique (59,8 %) et le Texas (55,2 %). Plus de 11 % des comtés américains sont (...)
Marginalité
Les historiens comptent parmi les premiers à avoir introduit dans le champ des sciences sociales la notion de marginalité sociale. Ainsi, Bronislaw Geremek s’intéresse à la figure du vagabond dans son analyse de la pauvreté dans les cités médiévales. Toutefois, c’est l’École de Chicago qui suscite de nombreuses recherches sur les individus marginaux (l’étranger, le hobo) puis sur les groupes en marge de la ville. En minorité, coupés de leur communauté d’origine, ils ne sont pas (...)
Mégalopole
Terme forgé sur des racines grecques, d'abord appliqué à la Megalopolis nord-américaine par J. Gottmann en 1961. La Megalopolis qualifie à l'origine la conurbation s'étendant le long de la côte atlantique de Boston à Washington. On distingue habituellement deux autres megalopolis dans le monde, au Japon et en Europe. Le terme désigne des ensembles urbains reliés fonctionnellement (réseaux de transports, communications). La mégalopole se distingue d'une conurbation par ses dimensions spatiales (...)

Actions sur le document

Affiner les résultats par :