Vous êtes ici : Accueil Glossaire

Glossaire

Publié le 13/12/2012
Auteur(s) : Sylviane Tabarly, professeure agrégée de géographie, responsable éditoriale de Géoconfluences de 2002 à 2012 - Dgesco et École normale supérieure de Lyon
Marie-Christine Doceul, professeure de chaire supérieure, responsable éditoriale de Géoconfluences - DGESCO, ENS de Lyon
Jean-Benoît Bouron, agrégé de géographie, responsable éditorial de Géoconfluences - DGESCO, Université de Lyon, ENS de Lyon.
Contributions de :
Jean-Louis Carnat
Laurent Carroué, inspecteur général de l’éducation, du sport et de la recherche, directeur de Recherche à l’IFG - Éducation nationale, Université Paris VIII
Anne-Sophie Clémençon, Historienne des formes urbaines et de l’architecture - Chercheuse-photographe associée au laboratoire « Environnement, Ville, Société », Université de Lyon.
Samuel Depraz, maître de conférences en géographie-aménagement - Université de Lyon, Université Jean Moulin Lyon 3.
Étudiants de master de l'ENS de Lyon dirigés par Emmanuelle Boulineau
Auteurs des articles
Le vocabulaire de la géographie à travers des des propositions de définitions de termes et de notions géographiques. Plus d'un millier d'entrées pour découvrir des mots, faire des liens, consolider ses connaissances, trouver des pistes bibliographiques... Ce glossaire est en perpétuelle amélioration. Les définitions ne comportant pas de date sont les plus anciennes.

Il existe 72 résultats dans Glossaire correspondant aux critères suivants : Supprimer le critèreLe paysage dans tous ses états
 Enquête (d'utilité) publique
Phase au cours de laquelle un projet de décision administrative est soumis aux observations du public, dans le but d'assurer l'information des personnes concernées, de garantir les droits de propriétaires et de favoriser la concertation. Les types de projets concernés ont souvent des effets paysagers notables, par exemple : documents d'urbanisme tels que les POS - PLU, certains projets d'aménagements urbains spécifiques, les projets d'équipements publics d'infrastructure ou de travaux surtout (...)
 Friches
Les friches sont des terrains qui ont perdu leur fonction, leur vocation, qu’elle soit initiale ou non : friche urbaine, friche industrielle, friche commerciale, friche agricole. Laissées momentanément à l'abandon, ces surfaces peuvent fournir l'opportunité de repenser l'aménagement du territoire, tant en milieu rural qu'urbain. La situation n'a pas de caractère irréversible : la friche peut être réaffectée à une activité comparable ou être réaffectée à une autre activité (anciennes (...)
 Géosystème
Forme d'analyse spatiale développée par la science géographique russe et introduite en France par Georges Bertrand (années 1970). Il s'inspire des écosystèmes des biologistes mais prend en compte la place et le rôle de l'homme. Le géosystème est un système spatialisé dynamique formé d'un ensemble d'éléments (naturels et anthropiques) interconnectés qui sont en interrelations.
Géosystème paysager Pour les géographes de Besançon, le paysage se lit à travers un filtre perceptif (...)
 Habitat (humain)
- Pour la notion d'habitat en écologie, voir : Habitat écologique
- Ne pas confondre avec : Habiter (notion)
En géographie, l'habitat peut être défini comme l'organisation des habitations sur un espace donné. L'habiter renvoie à la capacité des acteurs à organiser les espaces multiples qui composent leur habitat, aux pratiques de vie qu'en ont les individus et les groupes qui l'occupent. La question du logement n'épuise pas celle de l'habitat mais elle s'y inscrit. Il y a (...)
 Helvétisation (du paysage)
Il s'agit d'un processus d'application d'un stéréotype dit helvétique dans la production d'un paysage hors de son aire initiale.
Jean-Paul Ferrier associe l'idée d'« helvétisation » du monde à l'élévation progressive de la qualité des sites, urbains comme ruraux (2002).
Dans le domaine montagnard, l'« helvétisation » consiste à faire du paysage construit de la station d'altitude (chalet en rondins, sapinière, élevage laitier...) le modèle universel de l'alpin.
Pour (...)
 Image (du paysage) - Droit de l'image, droit à l'image
Un exemple devenu emblématique du conflit entre "propriétaires" des lieux et photographes, publicistes porte sur le puy Pariou en Auvergne. Le 23 janvier 2002 le tribunal de grande instance de Clermont-Ferrand a débouté six associations de propriétaires du Pariou qui estimaient que l'utilisation commerciale de son image par l'hypermarché Géant constituait une atteinte au droit de propriété. Les propriétaires invoquaient le "trouble de jouissance" provoqué par une surfréquentation du site (...)
 Impact, étude d'impact environnemental
Processus systématique d'identification, de prévision, d'évaluation et de réduction des effets physiques, écologiques, esthétiques, sociaux et culturels d'un grand projet pouvant affecter sensiblement l'environnement naturel, social ou bâti. Elle s'effectue avant toute prise de décision.

L'étude d'impact est préalable à la réalisation d'aménagements ou d'ouvrages qui, par l'importance de leurs dimensions ou leurs incidences sur l'environnement, peuvent porter atteinte à ce (...)
 Institut français de l'environnement (IFEN)
Ancien service statistique du Ministère de l'écologie et du développement durable et point focal de l'Agence européenne pour l'environnement qui s'intéresse à l'ensemble des thèmes environnementaux. Créé en 1991, il a cédé la place à un nouveau Service de l'observation et des statistiques (SOeS) du ministère du développement durable.
Le site SOeS donne accès à :
- des chiffres clés
- des indicateurs clés de l'environnement
- un rapport sur l’environnement (...)
 Jachère
La Communauté européenne a, en 1985 - 1988, adopté une politique de mise en jachère afin de maîtriser les excédents et donc le coût de la PAC. Différents types de jachères sont possibles, certains n'ayant pas de conséquence sensible ni durable pour le paysage. Ce qui n'est pas le cas des jachères "faune sauvage" en mode fixe dont le but est de laisser se développer un couvert végétal favorable à la faune. Ces jachères posent des problèmes lorsqu'elles jouxtent des zones de culture (...)
 Loi « littoral »
La loi du 3 janvier 1986 relative à l'aménagement, la protection et la mise en valeur du littoral est le fruit de l'élaboration progressive d'un régime spécifique pour un espace naturel particulièrement menacé à la fois pour des raisons naturelles et pour des raisons tenant à la pression croissante des activités humaines. Elle est venue accroître la protection du littoral déjà esquissée par une directive du 25 août 1979.
Elle s'impose aux documents d'urbanisme et s'applique à (...)
 Loi « montagne »
Publiée en janvier 1985, elle repose sur quelques principes : assurer la maîtrise, par les montagnards eux-mêmes, d'un développement d'initiative locale ; concilier aménagement (y compris touristique) et protection dans le cadre d'un mécanisme décentralisé. La loi reconnaît ainsi la spécificité des massifs montagneux. Un Fonds d'intervention pour l'autodéveloppement en montagne (FIAM), intégré depuis au Fonds national d'aménagement et de développement du territoire (FNADT) peut être (...)
 Loi "paysage"
Quel doit être le juste équilibre entre les mesures conservatoires destinées à préserver des traditions, des identités, un patrimoine et l'accompagnement des évolutions sociétales et de leurs traductions paysagères ? Cette problématique est au cœur des débats législatifs, tout particulièrement de cette loi paysage de 1993 qui propose une série de mesures destinées à une meilleure intégration des aménagements. Cette loi, qui donne un statut officiel au paysage, comporte trois volets. (...)
 Marketing territorial
Le marketing territorial désigne la manière dont les pouvoirs publics utilisent les techniques de la publicité et de la communication, issues du monde de l'entreprise, pour promouvoir leurs territoires. Ces pratiques existent à toutes les échelles, depuis la promotion d'une petite commune à celle d'un État. Le but est d'attirer des populations jugées désirables, des investissements, des entreprises, ou tout cela à la fois.
Les influences de la sphère privée sur ces pratiques sont (...)
 Mitage
Le mitage est l'éparpillement, sans plan d'urbanisme réellement cohérent, d'infrastructures, de zones d'habitat, de zones d'activité, dans des espaces initialement ruraux (forestiers ou agricoles). Le phénomène de mitage s'observe en zone périurbaine, sous l'effet de fortes pressions foncières ou/et touristiques et en l'absence d'une réglementation d'occupation du sol suffisamment cohérente et contraignante. Le mitage est le résultat d'une situation où les promoteurs peuvent consacrer une (...)
 Natura 2000
Le Conseil européen du 21 mai 1992 (92/43/CEE) a engagé la constitution d'un réseau écologique de zones spéciales protégées dénommé Natura 2000. Celui-ci est destiné avant tout à préserver l'habitat naturel d'espèces animales et végétales menacées dans l'Union européenne et recensées dans les directives "oiseaux" de 1979 (zones ZPS) et "habitats" de 1992 (zones pSIC / ZSC). Le classement en zone Natura 2000 n'interdit pas la poursuite d'activités économiques ou de loisirs compatibles (...)
 Nature et culture
L'étude des relations entre les hommes et le milieu est aussi ancienne que la géographie, qui a parfois été définie comme la sciences chargée de les étudier, sous des expressions variées (Hommes-nature, nature-culture, nature-sociétés, etc.). L'appellation nature et culture renvoie à deux catégories de pensée d'ordre philosophique mobilisées, outre en géographie, dans toutes les sciences humaines et sociales, notamment l'anthropologie. L'interrogation sur la pertinence d'une frontière (...)
 Office national des forêts - ONF
Etablissement public à caractère industriel et commercial créé en 1965. Il est placé sous la tutelle du ministère de l'Agriculture et du ministère de l'Environnement. Avec plus de 7000 fonctionnaires qui lui sont attachés, il gère les forêts dites publiques (État et collectivités locales) qui représentent près du 1/3 (4,5 millions d'ha) de la couverture forestière du pays. Il réalise diverses missions de service public (protection du littoral, défense des forêts contre l'incendie, (...)
 Orientalisme
L'orientalisme désigne ce qui a pour objet l'étude des civilisations orientales. Plus précisément, il est associé au courant artistique et littéraire du XIXe inspiré par le Moyen-Orient : les campagnes égyptiennes de Napoléon, le mouvement de colonisation contribuent à en développer le goût, l'intérêt. On le rencontre à travers divers mouvements sans qu'il corresponde à un style très identifié.
Picturalement, il se traduit souvent par des scènes exotiques et colorées. Les (...)
 Orthophotographie
Il s'agit d'une image photographique dont on a corrigé les déformations dues au relief du terrain, à l'inclinaison de l'axe de prise de vues et à la distorsion de l'objectif. Une orthophotographie est donc un produit superposable à une carte (géoréférencé) et facilement intégrable dans un Système d'Information Géographique (SIG), dans des logiciels de DAO, PAO ... Elle permet de mesurer la longueur, la surface de tout objet du sol, visible à l'écran, tels que route, champ...
Par (...)
 Palimpseste
À la manière de ces parchemins qui gardent la trace des anciens textes imparfaitement grattés, le paysage garde la trace d'héritages produits par l'action successive, sur un même espace, d'agents naturels et d'actions anthropiques. Ainsi témoigne-t-il des anciens chemins d'exploitation, des voies romaines encore visibles et inscrites, des voies ferrées et des gares désaffectées, etc.(...)
Actions sur le document